×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    Nec veut accroître sa participation dans Bull

    Par L'Economiste | Edition N°:154 Le 17/11/1994 | Partager

    Le groupe informatique nippon Nec a officiellement annoncé son intention d'augmenter sa participation dans Bull.

    La presse étrangère rapporte que la nouvelle a été très bien accueillie par les pouvoirs publics français.

    Toutefois, Bull comme le Ministère de l'Industrie se sont refusé à commenter cette annonce.

    Déjà présent dans le capital de Bull à hauteur de 4,43%, Nec n'a cependant pas donné de détails sur la part qu'il compte prendre, la question étant "prématurée" selon un porte-parole du groupe nippon. A en croire un quotidien économique japonais, Nec pourrait investir une dizaine de milliards de Yens (100 Yens=9,045 DH) dans Bull et porter ainsi sa participation à 10%.

    Pour expliquer sa décision d'augmenter sa mise dans Bull, la firme nipponne a indiqué qu'elle avait l'intention de renforcer sa présence en Europe et de coopérer avec la privatisable dans les autoroutes de l'information. Elle a également mis en avant le réseau commercial du groupe français en Europe et notamment à l'Est.

    Un analyste japonais de chez Goldman Sachs Tokyo a précisé que Nec "ne cherchait pas uniquement à augmenter son réseau de vente, il souhaite aussi augmenter sa notoriété en Europe".

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc