×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Moulay Yacoub
1,5 milliard de DH pour agrandir les thermes

Par L'Economiste | Edition N°:2696 Le 21/01/2008 | Partager

. Le projet est initié dans le cadre de la coopération avec la Jordanie . Réhabilitation du village et création de nouvelles unités hôtelières au programme . Objectif: accueillir plus de 1,5 million de visiteurs par an à l’horizon 2012 LA visite du Roi de Jordanie au Maroc a été marquée par la signature de nombreuses conventions de coopération (www.leconomiste.com). De nombreux projets d’investissements dans les deux pays, notamment dans les domaines de l’immobilier, du tourisme et des services ont été paraphés de part et d’autre. Le volume global des investissements devrait atteindre plus de 2 milliards de dollars. «La station thermale de Moulay Yacoub récolte aussi sa part du gâteau», indique Faïçal Belhassani, directeur de la Sothermy, filiale de CDG Développement (propriétaire et gestionnaire de la station thermale). En effet, les infrastructures de la station seront développées. «Ce projet s’intègre dans un concept de destination thermale internationale de bien-être et de remise en forme basé sur l’écotourisme», ajoute Belhassani. Le but est de permettre une exploitation optimale des ressources en eau et promouvoir cette destination pour accueillir plus de 1,5 million de visiteurs par an à l’horizon 2012. Par ailleurs, le projet a pour principal objectif la préservation de ce patrimoine national. Il prévoit avant tout la remise à niveau et la réhabilitation du village de Moulay Yacoub. Outre cette dimension sociale, la réalisation d’unités hôtelières de 3, 4 et 5 étoiles est aussi au menu. D’un investissement prévisionnel de 150 millions de dollars (près de 1,5 milliard de DH), ce projet participera à la création de 4.000 emplois directs et indirects dans la région. D’emblée, il a été décidé la mise en place d’un pôle de compétences représentant CDG Développement et les différents responsables locaux afin de piloter les différentes étapes nécessaires à l’aboutissement de ce projet. Rappelons que les thermes de Moulay Yacoub constituent une composante importante du produit touristique de la région de Fès-Boulemane. C’est pour cette raison qu’un plan de relance de ladite station a été lancé en 2007. Ce plan intègre le produit thermalisme dans le cadre du programme de développement régional touristique de Fès (PDRT). Il vise la construction de la marque des thermes de Moulay Yacoub et sa diffusion à une large échelle. Ceci, à travers un ensemble d’actions de communication et promotion autour de trois espaces distincts, mais complémentaires: le bien-être, la beauté et la santé. Pour ce dernier volet, il faut noter que l’eau de Moulay Yacoub est conseillée dans plusieurs pathologies, notamment les maladies chroniques: dermatologie, rhumatologie, gynécologie et ORL. La station offre également plusieurs services de balnéothérapie (piscine thermale, vaporarium, aérobain, douches toniques et stimulantes…) et d’esthétique (massages, soins du corps, du visage, des mains, des pieds, coiffure, épilation…) dispensés par un personnel qualifié. De quoi séduire quelque 40.000 visiteurs chaque année. A noter que depuis près d’un an, les promoteurs touristiques ont commencé à inclure une étape Moulay Yacoub dans les packages proposés à leurs clients. Il s’agit de prestations à la carte. Et pour le responsable de la station, il est important de rester à l’écoute des curistes. A cet égard, une boîte à suggestions (ou critiques) est mise à la disposition des clients. L’objectif est, outre de connaître leur degré de satisfaction, d’apporter parfois les améliorations nécessaires.


L’eau: Un véritable atout

A elle seule, l’eau de Moulay Yacoub constitue un atout pour le développement du tourisme thermal. Déjà, de nombreux TO nationaux et étrangers prévoient dans leur programme «une halte bien-être» dans la station. Des navettes sont mêmes mises en place à partir de certains palaces de la ville de Fès. Autant de facilités qui s’ajoutent à des prestations haut de gamme et à prix très compétitifs.De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc