×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Affaires

Morocco Awards: Les inscriptions ouvertes

Par L'Economiste | Edition N°:3363 Le 16/09/2010 | Partager

. Les organisateurs tablent sur une soixantaine de participants . Le 20 octobre, dernier délai pour le dépôt des candidatures Un prix de l’innovation pour les PME. C’est la nouveauté de la deuxième édition des Morocco Awards. Le concours vient d’être annoncé par le ministère de l’Industrie et du commerce et l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC). Les inscriptions ont été ouvertes hier 15 septembre et le délai de dépôt des candidatures a été fixé au 20 octobre. «L’objectif de ce concours est d’encourager les marques marocaines, les inciter à se développer et de recourir au système de protection», souligne Mounia Boucetta, secrétaire générale au ministère de l’Industrie et du commerce. Pour participer au Morocco Awards, les candidats doivent être titulaires d’une marque de fabrique, de commerce, de distribution ou de service. A noter que seules les marques en vigueur dont le pays de priorité est le Maroc, même si elles sont exploitées à l’international, peuvent présenter leur candidature. Aucun droit de participation n’est exigé. A rappeler que le règlement du concours stipule que les personnes morales et physiques ne peuvent concourir qu’avec une seule marque de leur portefeuille. Les gagnants de la première édition étant exclus d’office. Les organisateurs tablent sur près de 67 participants.L’évaluation des candidatures prendra en considération la politique marketing et d’innovation de la marque, le produit et sa qualité. Autres critères qui seront retenus lors de la notation: les indicateurs de l’entreprise et son développement à l’export ainsi que l’engagement citoyen de la marque. La remise des trophées est prévue le 3 décembre à Casablanca. Au nombre de cinq, les prix récompenseront les meilleures marques de fabrique, de service, de commerce et distribution. Un prix spécial «Public» sera également décerné au candidat qui est retenu suite à un sondage d’opinion sur la marque préférée des Marocains. Le cinquième prix récompensera les marques qui apportent une réelle valeur ajoutée à l’entreprise. La première édition a vu la participation de 67 marques. Le trophée de la marque commerce et distribution a été décroché par Marwa (prêt-à porter et accessoires pour femmes). BMCE s’est vu décerner le trophée de la marque de service et Aïcha celui de la marque de fabrique et Méditel celui du public.


Dépôts des marques

A fin juillet 2010, les demandes de dépôts de marques à l’OMPIC ont affiché une hausse de 11,4% par rapport à la même période de 2009 (Soit 10.087 marques contre 9.058 l’année précédente). Cette progression est la résultante de l’augmentation du nombre de dépôt de marques marocaines. L’OMPIC ayant enregistré 3.687 marques (renouvellements compris) au cours des sept premiers mois de cette année contre 3.406 en 2009( soit une évolution de 8,3%). La part nationale s’établit actuellement à 36,6%. Les dépôts d’origine étrangère ont enregistré une croissance de 13,2% (a fin juillet), soit 6.400 marques contre 5. 652 en 2009. Cette évolution s’explique par l’augmentation de 10% des demandes de marques provenant du système de Madrid, soit 81% du total des dépôts étrangers. Pour rappel, le système de Madrid porte sur l’enregistrement international des marques. Il permet la protection d’une marque dans plusieurs pays simultanément moyennant le dépôt d’une demande d’enregistrement unique.J.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc