×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Mobile: Une étude contredit la Commission européenne

Par L'Economiste | Edition N°:2860 Le 15/09/2008 | Partager

. Les opérateurs refusent toujours de réduire leurs tarifs Cinq opérateurs de téléphone mobile européens ont présenté vendredi dernier une étude visant à prouver que les plans de la Commission pour les obliger à abaisser certains frais de connexion n’apporteraient aucun avantage aux consommateurs, au contraire.Fin juin, la commissaire européenne chargée des télécoms, Viviane Reding, avait promis de réduire d’ici trois ans de 70% les frais dits de «terminaison d’appels», facturés pour chaque conversation téléphonique par l’opérateur de la personne appelée à celui de la personne qui appelle. Ces frais, censés couvrir le coût d’utilisation du réseau, sont finalement répercutés dans le prix des appels passés par les consommateurs. Ils varient dans l’UE entre 2 et 19 centimes d’euro par minute pour un appel vers un portable, sont 9 fois plus élevés que pour un appel vers un fixe, et la Commission espère, en les poussant à la baisse, réduire les prix facturés aux consommateurs. Selon l’étude publiée vendredi et réalisée à la demande de Deutsche Telekom, Orange, Telecom Italia, Telefonica et Vodafone, une réduction de ces frais de terminaison d’appels «à des niveaux inférieurs aux coûts» engendrés pourraient au contraire provoquer une augmentation des factures pour les consommateurs. «Une réduction drastique des frais de terminaison conduirait à une diminution de la pénétration des mobiles», affirme-t-elle. Cette étude prouve si besoin était que les opérateurs intensifient leur lutte contre les plans de Reding, qui a fait de la baisse des prix des portables une de ses priorités. La commissaire doit finaliser ses propositions d’ici la fin de l’année.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc