×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Agenda

    Mission en Chine: Le CMPE dresse le bilan

    Par L'Economiste | Edition N°:327 Le 23/04/1998 | Partager

    La Chine s'avère un marché porteur pour les produits marocains. Des hommes d'affaires étaient sur place pour prospection. Leurs homologues chinois arrivent en mai.


    «La Chine sera la puissance mondiale du 21ème siècle. Ses populations riches et moyennes constituent à elles seules trois ou quatre fois plus que la population de la France, notre principal client», déclare d'emblée M. Mounir Mohamed Bensaïd, directeur général du CMPE. Pourtant, elle n'est que 14ème fournisseur du Maroc et 32ème client. Pour une meilleure approche de ce marché qui s'annonce porteur pour les produits marocains, le CMPE a organisé une semaine marocaine en Chine du 1er au 10 avril 1998. Ce voyage a été mené en collaboration avec l'Ambassade du Royaume à Pékin et sponsorisé par le Groupe OCP et BMCE Bank. La délégation marocaine était présidée par M. Abderrazzak El Mossadeq, secrétaire général du Ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat.

    En plus des représentants d'organismes et adminsitrations publics(1), une douzaine de sociétés ont pris part à cette mission de découverte. Plusieurs secteurs étaient représentés: l'industrie mécanique (chariots élévateurs, mobilier de bureau), l'agro-industrie (gomme de caroube, agar-agar (algues), fertilisants, agrumes, semences), l'industrie textile (fil de coton, rideaux brodés, tissus brodés pour habillement) et les services (transport maritime et consulting).
    "Globalement, la mission a été positive dans la mesure où nous avons fait prendre conscience aux hommes d'affaires marocains qu'ils peuvent vendre en Chine», affirme M. Allal Rachdi, directeur de la Politique Commerciale Extérieure au Ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat.
    Une exposition de produits industriels et d'artisanat marocains a été aménagée sur une superficie de 900m2 dans un important centre commercial de Shangai.
    Le budget global de la mission est estimé par les responsables à 2,5 millions de DH. Une enveloppe qui a couvert, entre autres, la campagne publicitaire, la location des stands et le voyage.

    200 contacts


    Plus de 2.000 visiteurs dont 1.523 professionnels ont été recensés. Quelque 200 contacts professionnels ont été établis sur les trois plates-formes de la mission, à savoir Pékin, Shangai et Hong-Kong.
    Plusieurs possibilités d'exporta-tion de produits marocains ont été relevées: conserves de poisson (sardine notamment), semence de palmier, conserve d'olive, huile d'olive, plantes aromatiques et épices, agar-agar, mobilier de bureau, pièces de rechange automobiles, transformateurs électriques, petits articles d'artisanat (poterie et argenterie notamment), gomme de caroube.
    Dans l'autre sens, des contacts pour l'importation de matières premières ont été initiés. Ils concernent principalement le coton brut et les fils de viscose en polyester et en soie.
    Côté partenariat, le marché chinois est ouvert notamment aux équipements agricoles, au montage de bicyclettes, aux ceintures de sécurité, à la fabrication de cordes et filets de pêche, à l'emballage de carton pour les produits de pêche et à la transformation d'acier. Plusieurs autres idées de projets sont ressorties des discussions entre professionnels des deux parties. «Nous avons réussi à donner une bonne image du Maroc auprès des organismes les plus influents et les plus importants de la place». Ainsi, ont été contactés principalement le Ministère du Commerce et de la Coopération Economique, le Conseil chinois pour la Promotion du Commerce International Pékin, le Hong-Kong Trade Developement Council, la Chambre Chinoise de Commerce et d'Industrie de Hong-Kong...

    Même la cuisine marocaine s'est frayé une place lors de cette manifestation. Une semaine gastronomique a été organisée dans un grand palace de Shangai.
    En retour et pour permettre un suivi et une concrétisation des accords conclus, une mission d'hommes d'affaires chinois séjournera au Maroc en mai.


    Hanaâ FOULANI

    (1) Il s'agit de l'OCP, l'ONMT, le Ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat, la Direction des Investissements Extérieurs du Ministère de l'Economie et des Finances, le Ministère de l'Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche, la Chambre de Commerce de Rabat et la Fédération des Chambres de Commerce, de l'Industrie et des Services.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc