×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Ministère de l'Equipement: La fonction audit interne en bonne voie

    Par L'Economiste | Edition N°:408 Le 25/12/1998 | Partager

    Le processus de mise en place d'une fonction d'audit interne au sein du Ministère de l'Equipement est en bonne voie. L'objectif recherché: faire face aux éventuels dysfonctionnements et améliorer la maîtrise des systèmes de gestion existants. Présentation de cette expérience.


    UNE année après sa mise en place au sein du Ministère de l'Equipement, la fonction d'audit interne est en cours d'institutionalisation. Entrant dans le cadre du projet TP 21 initié en 1995(1), cette fonction répond à la volonté de faire face aux éventuels dysfonctionnements, et surtout d'améliorer la maîtrise des systèmes de gestion existants. Elle vise ainsi à doter celui-ci de moyens supplémentaires pour répondre aux exigences d'efficacité, d'efficience et de transparence, est-il indiqué.
    La fonction audit s'intéresse à tous les secteurs d'activité du Ministère et à l'ensemble des dispositifs de contrôle interne tant au niveau de leur conception qu'au niveau de leur mise en oeuvre. "S'agissant d'un contrôle a posteriori, l'audit interne complète l'audit technique par les composantes comptables et budgétaires ainsi que les modes de gestion", soulignent les responsables du Ministère de l'Equipement.

    L'organisation retenue s'est matérialisée par deux entités différentes. Une Unité Centrale de l'Audit Interne (UCA), rattachée au secrétaire général du Ministère avec pour principales attributions, la planification, la programmation, le pilotage et le suivi de l'ensemble des activités d'audit interne au sein du Ministère. La seconde consiste en des unités déconcentrées d'audit au niveau des directions centrales et territoriales. Ces entités sont fonctionnellement rattachées à l'UCA. Leurs principales tâches consistent en la préparation et l'exécution des missions d'audit interne telles que définies par le plan annuel élaboré par l'UCA.

    Formation


    Les missions d'audit interne à réaliser au sein du Ministère devront s'inscrire dans le cadre de plans d'actions pluriannuel et annuel dont le processus d'élaboration est basé sur une démarche participative, impliquant l'ensemble de l'encadrement des directions centrales et territoriales du Ministère.
    Le plan pluriannuel des missions d'audit interne couvrira, selon les responsables du Ministère de l'Equipement, une période de quatre années et comprendra pour chaque secteur d'activité du Ministère les thèmes hiérarchisés par ordre de priorité, les objectifs à atteindre et les moyens nécessaires à mettre en place pour réaliser ces missions.
    Quant aux plans annuels prévisionnels des missions d'audit interne, ils devront résulter du plan pluriannuel et comprendront chacun les missions à réaliser durant l'année considérée classées dans l'ordre chronologique de leur déroulement, les dates de lancement prévisionnelles de ces missions, les équipes intervenants au niveau de chaque mission et les frais prévisionnels correspondants.
    Toutefois, pour réussir cette planification, les responsables du Ministère ont pensé à mettre en place des formations aux futurs auditeurs. C'est ainsi que le secrétaire général du Ministère de l'Equipement a présidé au Centre d'Accueil et de Conférences de Rabat une séance d'ouverture d'une première session de formation des futurs auditeurs internes du Ministère. Cette session s'est déroulée du 23 au 27 novembre, au profit de 16 cadres relevant des Directions de l'Hydraulique, des Routes et de la Circulation Routière, des Affaires du Personnel et de la Formation. Trois autres sessions sont programmées durant le premier trimestre 1999 pour compléter la formation de cette première promotion.

    Adil BOUKHIMA


    (1) Cf L'Economiste du 5 juin 1997.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc