×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Microsoft dément le rachat de Vivendi

Par L'Economiste | Edition N°:1452 Le 05/02/2003 | Partager

. Le géant américain dénonce “un canular d'étudiants”Microsoft a démenti lundi dernier dans la soirée toute annonce sur un soi-disant rachat du groupe français de média et de communication Vivendi Universal. C'est “un canular d'étudiants”, pris d'autant plus au sérieux que des rumeurs évoquaient récemment des discussions entre les deux géants.«Microsoft indique qu'il n'a publié aucun communiqué à propos d'une quelconque acquisition de Vivendi Universal», a écrit le numéro un mondial des logiciels dans un communiqué intitulé en substance «réponse à un canular».Le groupe réagissait ainsi à une information ayant circulé plusieurs heures sur Internet lundi, rendue crédible par l'utilisation du même graphisme que celui du site CNN.com, a expliqué une chargée de communication de Microsoft.Le groupe américain, à qui les farceurs faisaient porter la responsabilité de cette annonce, a alors alerté la chaîne d'informations en continu qui s'est empressée de faire retirer la page en question.«Ils nous ont volé notre design. Ça ressemblait à nos pages technologie», a déclaré une porte-parole de CNN. Selon les premiers éléments en sa possession, des étudiants de l'Université Purdue, dans l'Indiana (centre-est), seraient à l'origine du canular.Le service juridique de CNN a été saisi, a-t-elle ajouté, en soulignant que le plagiat du site de la chaîne n'était pas exceptionnel.A rappeler également que le responsable de la console X-Box chez Microsoft, Robert Bach, a indiqué vendredi que l'éditeur américain de logiciels n'est pas intéressé par le rachat à Vivendi de ses jeux électroniques.De nombreuses rumeurs faisaient état ces derniers jours de discussions entre Microsoft et Vivendi pour le rachat de Vivendi Universal Games, pour un montant pouvant s'élever à plus de 1,4 milliard d'euros. «Nous ne pouvons que refuser de commenter les rumeurs», indique de son côté Microsoft France.Vivendi avait indiqué en novembre dernier qu'il envisageait d'introduire entre 40 et 49% du capital de Vivendi Universal Games (VUG), au Nasdaq au premier semestre 2003. Depuis le début janvier, des rumeurs récurrentes indiquaient que les dirigeants de Vivendi avaient renoncé à ce projet de mise en bourse, en raison du faible niveau des titres du secteur à Wall Street à la suite de mauvais résultats en fin d'année. Synthèse L'Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc