×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprises

    Micro-informatique : La guerre des prix touchera le Maroc

    Par L'Economiste | Edition N°:143 Le 01/09/1994 | Partager

    Après Compaq et IBM, Digital Equipment annonce à son tour une baisse des tarifs. Après les Etats-Unis et l'Europe, cette baisse devrait atteindre le Maroc, mais dans des proportions moindres.

    La guerre des prix est amorcée aux Etats-Unis sur les micro-ordinateurs. La vague commence à toucher l'Europe.

    Le Maroc, qui s'approvisionne principalement sur le vieux continent, devrait suivre la tendance. Selon les représentants locaux des constructeurs concernés, cette baisse devrait être répercutée dans un délai de un à deux mois, pour tenir compte du temps d'approvisionnement et de l'écoulement des stocks existants. Mais ces mêmes professionnels affirment que les importantes baisses ne devraient toucher que le haut de gamme. Les modèles qui représentent la plus forte consommation et qui sont en général, au Maroc, le moyen et le bas de gammes sont peu touchés. Matel qui détient la carte Compaq affirme que les baisses sur les produits les plus vendus devraient être de 4%. La guerre des prix a été déclenchée la semaine dernière par Compaq, premier constructeur de PC aux Etats-Unis. Celui-ci a annoncé une baisse de ses prix de 22%. Cette décision a été facilitée par les accords avantageux qu'il a avec ses fournisseurs de puces, mais également avec les fabricants de disques et d'unités de stockage. L'une des raisons de cette offensive de Compaq réside dans la volonté du constructeur d'écouler son stock de 2,2 milliards de Dollars de machines produites au cours du premier semestre.

    D'autant plus que l'industrie du micro-ordinateur est particulièrement caractérisée par une grande rapidité d'obsolescence du matériel. La baisse des tarifs du constructeur texan a aussi été permise par l'amélioration de sa productivité qui a entraîné une augmentation de ses marges de 6,2% à 8,4%. Entre 1991 et 1992, Compaq a divisé par 2 ses coûts fixes et a réduit ses effectifs de 25 %. Alors qu'en 1991 ses ventes étaient de 900.000 machines, en 1993 elles ont dépassé les 3,1 millions de micro-ordinateurs.

    IBM, pour riposter à cette offensive, a informé, le 24 août, sa clientèle américaine que ses tarifs allaient connaître une réduction allant jusqu'à 27% sur certains modèles. Cette réaction a été possible grâce à une chute significative des prix des composants. IBM anticipe ainsi les résultats de la réorganisation de ses activités micro-ordinateurs aux USA.

    Cette annonce arrive à un moment où le constructeur prépare le lancement d'une nouvelle gamme de PC grand public à bas prix. En effet, de nouvelles générations de produits qui seront commercialisées le mois prochain seront équipées du dernier-né des micro-processeurs d'Intel, le Pentium.

    Ainsi, ces micro-ordinateurs sont de plus en plus compétitifs par rapport à leurs prédécesseurs qui comprennent des micro-processeurs 486.

    Digital Equipment, le troisième groupe informatique, a annoncé le 26 août une réduction de ses prix jusqu'à 26%. Les autres constructeurs de PC (Apple, Hewlett-Packard, Digital...) devraient suivre. En France, Compaq a baissé les tarifs de ses micros et ce depuis le 24 août. La baisse des prix va aller jusqu'à 30% et ce sur toutes les gammes.

    Près de 80% des produits sont ainsi concernés. L'enjeu de cette bataille est de regagner des parts de marché dans un secteur de plus en plus concurrentiel. Le but est aussi d'encourager la montée en puissance et en technologie des micro-ordinateurs. Ces nouvelles réductions de prix devraient contribuer à renforcer encore le poids des micro-ordinateurs au détriment des grands systèmes. Cette guerre des prix repose sur un double pari : compenser la baisse des prix par une augmentation des volumes vendus et voir un renouvellement en faveur d'équipements plus onéreux et plus puissants.

    Au Maroc, la baisse des prix va permettre à Compaq de réajuster ses tarifs sur les autres constructeurs, selon le représentant local du constructeur. Les ventes mondiales de micro-ordinateurs, par part de marché des différents constructeurs au premier semestre 1994, selon IDC publié dans le Monde du 27 août sont :

    - Compaq : 9,8%
    - Apple : 8,6%
    - IBM : 8,5%
    - Packard Bell : 5%
    - Nec : 4,7%
    - Autres : 63,4%

    Fatima MOSSADEQ

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc