×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

MEN: Augmentations de salaires fin février

Par L'Economiste | Edition N°:1452 Le 05/02/2003 | Partager

. Une enveloppe de 5,5 milliards de DH. Les 16 académies opérationnelles. Promotion interne: Le concours sera généralisé Les indemnités, longtemps attendues par le corps des enseignants, seront finalement versées fin février. L'enveloppe consacrée à cet effet sera de l'ordre de 4 milliards de DH. C'est Habib El Malki, ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse, qui l'a confirmé hier matin lors d'une conférence de presse tenue à Rabat. Les responsables du ministère, premier employeur des fonctionnaires de l'Etat avec 280.000 personnes ont dévoilé à cette occasion la stratégie en matière de gestion des ressources humaines prévue dans le cadre de la réforme des statuts et des régimes des indemnités adoptés par le dernier Conseil des Ministres. L'exécution des versements se fera conformément à la grille indiciaire des nouveaux échelons du statut particulier. L'application des clauses du nouveau statut nécessitera, quant à elle un montant de 1,5 milliard de DH. «L'objectif du ministère est de réaliser l'opération rapidement pour mettre fin aux attentes des familles des enseignants, a indiqué d'emblée Habib El Malki. Autre dossier débattu au cours de cette conférence: la régionalisation. Les 16 académies régionales sont opérationnelles. D'ailleurs, la nomination des directeurs de ces académies est en cours de réalisation. Au total, ce sont 142 candidatures qui ont été déposées jusqu'à présent. «Les académies régionales constitueront une composante-clé de la réussite de la charte de l'éducation et de la formation«, a précisé El Malki. A noter que les fonctions des académies régionales se feront en complémentarité avec les délégations déjà existantes.C'est la première fois que la régionalisation sera expérimentée dans l'enseignement en 2003; le projet doit donner un nouveau souffle à la charte de l'éducation et de la formation. Selon El Malki, pour faire aboutir la réforme en cours, il sera difficile pour l'administration de centraliser la gestion de l'ensemble des fonctionnaires et enseignants. Parmi les points importants auxquels le ministère compte s'attaquer figurent la restructuration des corps du ministère et le redéploiement du personnel. Quatre fonctions principales seront à l'ordre du jour. Elles permettront l'harmonisation des fonctions au sein du MEN. Il s'agit des fonctions de l'enseignement et de l'éducation, la gestion matérielle et financière des services, l'orientation et l'éducation ainsi que la fonction pédagogique. Les fonctionnaires du ministère seront répartis selon les spécialités entre ces quatre missions. L'amélioration de la qualité de l'enseignement est une priorité pour le MEN. Ainsi, la formation continue deviendra régulière et le recrutement se fera selon des critères de qualification et la formation de base. Sur le plan de la promotion interne, le principe du concours sera généralisé pour tous les cadres du ministère sans exception. Concernant les rapports avec les partenaires sociaux, un agenda annuel est programmé par le ministère pour mettre en place une concertation élargie avec les syndicats et éviter les grèves qui handicapent le bon déroulement de l'année scolaire.


Des logements sociaux pour les enseignants

Les fonctionnaires du MEN pourront bénéficier de logements sociaux. Habib El Malki a indiqué qu'un projet dans ce sens est actuellement à l'étude en collaboration avec le conseiller du Roi, Meziane Belefqih, président des oeuvres sociales des enseignants au sein de la fondation Mohammed V. A noter que les terrains sur lesquels seront bâtis les logements sociaux sont la propriété du ministère. N. Bo.Lire aussi

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc