×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Affaires

Meknès/tourisme
Les professionnels se mobilisent pour leur région

Par L'Economiste | Edition N°:2496 Le 30/03/2007 | Partager

. Le CRT dévoile son plan d’action 2007 . Actions de promotion, guide, salon de l’écotourisme au programme PLUS que jamais les professionnels du tourisme de Meknès-Tafilalet (hôteliers, restaurateurs et agences réceptives…) sont déterminés à promouvoir la région sur les principaux marchés émetteurs de touristes. Outre les actions de promotion, le renforcement de la communication à travers la participation à plusieurs salons et manifestations touristiques au Maroc et à l’étranger et la prospection des marchés émergents pour attirer une nouvelle clientèle, le Conseil régional du tourisme ( CRT) a mis en place un ambitieux plan d’action pour 2007. «Plan qui s’articule autour du futur plan régional de développement touristique (PDRT)», précise Mustapha Meskini, directeur du CRT. Par ailleurs, plusieurs chantiers sont lancés pour booster le secteur. Selon Nidal Lahlou, vice-président , il s’agit notamment de la mise en place des outils de communication (identité visuelle, plaquette, guide touristique, carte touristique, agenda culturel de la région, site web et DVD interactif et aménagement de kiosques d’information) et de l’organisation d’un salon dédié à l’écotourisme. Ce dernier aura lieu en marge de la grand-messe de l’agriculture, prévue du 19 au 24 avril à Meknès. Un workshop en Espagne est également prévu. L’action du conseil sera aussi axée sur l’organisation de festivals à Volubilis, Meknès, Ifrane, Aïn Leuh et Errachidia. Côté financier, en vertu d’une convention (voir www.l’economiste.com), le Conseil de la région s’est engagé à dégager des fonds estimés à 500.000 DH annuellement pour la gestion, durant trois ans, du Conseil régional du tourisme. A ce titre, Adil Derrab, membre du CRT, indique qu’une première partie de l’enveloppe prévue a été débloquée, et que le conseil est à la recherche de nouveaux moyens pour pouvoir mener son plan d’action à terme. «L’argent est le nerf de la guerre. Mais en attendant d’avoir les moyens de nos ambitions, il faut savoir susciter l’intérêt des différents acteurs à notre plan d’action pour les impliquer davantage dans la promotion de la région», ajoute Lahlou. Ceci étant, en attendant la signature du PDRT de Meknès-Tafilalet, prévue début 2008, les professionnels tablent sur l’aménagement de nouvelles zones touristiques viables, la protection des sites culturels et archéologiques et l’augmentation de la capacité d’hébergement.


PDRT

L’ÉTUDE pour la mise en place du PDRT (Plan régional de développement touristique) de Meknès-Tafilalet a été confiée à une société d’ingénierie touristique espagnole. Le financement, estimé à 2,75 millions DH, est pris en charge par le ministère de tutelle et le conseil régional de Meknès-Tafilalet. Le plan est actuellement en cours de validation et devrait être opérationnel en 2008.De notre correspondante, Rachida BAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc