×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Meknès: Les BTP et mines séduisent les investisseurs

Par L'Economiste | Edition N°:1774 Le 24/05/2004 | Partager

. Une enquête pour dénicher les secteurs porteurs dans la région“Les projets d’investissement agréés ou en cours d’examen ont atteint 6,8 milliards de DH, soit des emplois à créer de l’ordre de 3.786”. C’est ce qu’indique le directeur du CRI de Meknès, Hassan Bahi, dressant le bilan du premier trimestre 2004. C’est le secteur des BTP qui vient en tête avec 4.997.399.546 DH d’investissement prévus, suivi du secteur de l’énergie et des mines avec 1.056.172.000DH (270 autorisations). En troisième position figurent les activités de tourisme animation et loisirs (294,38 millions de DH) ainsi que l’exploitation des carrières avec (192,38 millions de DH). Viennent par la suite les secteurs médical, chimique, artistique, confection et artisanat avec des investissements qui ne dépassent pas les 37 millions de DH. En ce qui concerne les superficies devant abriter les futurs projets, deux nouvelles ZI ont été créées. Il s’agit des zones de Sidi Slimane Moulkifane et de Mejjat. Les titres des nouvelles ZI sont disponibles. D’une superficie de 24,26 ha, la ZI de Moulkifane dispose de 177 lots de terrain. Celle de Mejjat (57,75 ha) offre 382 lots. A ce jour, seuls 158 lots ont été attribués au total dans les deux zones. Pour séduire d’autres investisseurs, le CRI vient d’éditer un nouveau guide d’investissement sur la base d’une récente enquête. “L’objectif est de mettre en valeur les opportunités de la région”, note Bahi. L’enquête du CRI a mis en exergue des secteurs d’activité dont l’industrie, le tourisme, le commerce et la formation. Ainsi les opérateurs ont une multitude de choix. Pour l’industrie, à titre d’exemple, le guide du CRI fait savoir que le potentiel du marché des USA de la production d’articles éducatifs, ludiques et de prêt-à-porter pour enfants de 3 à 9 ans est de 166 milliards de dollars. Meknès peut en profiter. Les projets de confiseries, du matériel médical ou encore des briqueteries peuvent être porteurs. Concernant le secteur du tourisme, les premiers projets dénichés sont ceux des clubs de tir, palais des congrès, foires et complexes touristiques. Encore faudrait-il que les banques accompagnent les projets d’investissement pour que les porteurs de projets ne soient pas freinés par le financement. De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc