×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Meknès: Le CRI ouvre ses portes

Par L'Economiste | Edition N°:1364 Le 30/09/2002 | Partager

. C’est demain mardi 1er octobre que ce centre accueillera ses premiers visiteursLe Centre régional d’investissement (CRI) de Meknès-Tafilalet ouvrira ses portes le 1er octobre dans la cité ismaïlienne. La création de cette nouvelle structure, qui vise conformément aux hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI la relance des activités économiques et la consolidation des structures de la gestion décentralisée des investissements, sera d’un grand apport à la promotion et l’épanouissement de l’investissement dans les préfectures et provinces de la région. D’ailleurs, la région a besoin d’un effet stimulant qui déclenchera une croissance à long terme pour de nombreuses activités économiques. L’objectif primordial est d’élever les dépenses d’investissements et leur contribution à la relance économique. En effet, et comme l’a souligné le directeur du centre, Hassan Bahi, lors d’une séance de travail tenue récemment au siège de la wilaya, le CRI vise à soutenir les efforts et actions entrepris au niveau de Meknès-Tafilalet pour la dynamisation de l’investissement et la mise au point d’un plan d’action destiné à promouvoir les activités économiques. Créé conformément aux hautes instructions royales contenues dans la lettre royale adressée au Premier ministre le 9 janvier 2002 relative à la gestion déconcentrée de l’investissement, le CRI est investi de missions principales, consistant notamment en l’aide à la création d’entreprises, l’assistance aux nouveaux projets, le maintien et le développement des investissements existants, l’amélioration de l’attractivité de la région aux investissements dans les secteurs à fort potentiel et la promotion des opportunités d’investissement de la région. D’autres Centres d’investissement vont certainement ouvrir leur porte dans les autres régions.N. Bo

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    mareact[email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc