×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Mega Mall: Un centre commercial à l’américaine

    Par L'Economiste | Edition N°:1780 Le 01/06/2004 | Partager

    . Un investissement de 220 millions de DH . 14 points de restauration rapide, patinoire et bowling. Ouverture à Rabat en septembre Rabat développe de plus en plus sa vocation économique. De grands projets commencent à élire domicile dans la capitale. Le dernier en date est le Mega Mall, un centre commercial aux standards internationaux qui allie shoping et loisirs.D’un investissement de 220 millions de DH, le projet est financé par des fonds émiratis, à travers le holding «Overseas». Sur une superficie couverte de 22.000 m2, l’espace offre une panoplie de services. Les travaux ont été lancés en février 2002 et l’ouverture est prévue pour septembre prochain. «Le Mega Mall est fin prêt, mais nous avons accordé un délai de 4 mois aux enseignes pour s’y installer», ajoute Malik El Harim, le directeur du projet. Le centre contient 114 points de vente. Des enseignes de renommée internationale comme Damas, VDB montres, Korloff…feront leur première entrée au Maroc en s’implantant dans cette mégagalerie. Pour le prix des boutiques, il correspond à la moyenne du marché immobilier, avec une qualité de service supérieure. Le complexe commercial comprend un sous–sol, consacré aux loisirs, un rez-de-chaussée, un étage et un parking spacieux. Le centre recèle de nombreuses nouveautés. La première c’est la patinoire. Une piste de 800 m2, spécialement dédiée à cette activité, a été aménagé au sein du centre. Soucieux de procurer un service de qualité qui répond aux normes internationales, les responsables ont confié la gestion de la patinoire à une société française qui opère dans ce domaine. «Elle sera en charge de l’animation de cet espace et la formation des équipes de travail», souligne le gérant. Le but du centre est de sceller des partenariats avec des écoles afin d’intégrer ce sport dans le programme scolaire. «Nous espérons constituer des équipes de hockey sur glace capable de représenter le Maroc dans les compétitions internationales «, ajoute le directeur. Espace pour pratiquer un sport, la patinoire servira aussi de lieu où des jeunes feront la fête. Le bowling est une autre animation dont dispose le centre. Il s’agit du plus grand endroit où se pratique ce sport vu qu’il dispose de 12 pistes. Sa gestion a été confiée à «un professionnel en la matière», assure El Harim. Outre ses activités, le projet a installé également une surface de 1000 m2, particulièrement conçue pour les jeux d’enfants et qui sera gérée par le groupe. De même, le centre dispose d’une crèche ouverte toute la semaine, pour les mères désirant garder leurs enfants ou celles travaillant dans le complexe. Mega Mall fera aussi le bonheur des fins gourmands. 14 points de food court (restauration rapide) sont regroupés au centre pour offrir un menu cosmopolite (cuisine asiatique, orientale, françaises…). Pour les adeptes des mets succulents, des restaurants haut de gamme sont également prévus ainsi qu’un coffee shop. Les responsables mettent l’accent sur l’engagement de la société à suivre de près le bon déroulement de certaines activités surtout celles qui relèvent des loisirs. «Le tiers des affaires restera dans le giron du groupe pour assurer son bon fonctionnement et réussir son affaire, insiste El Harim. Son emplacement stratégique plaide en sa faveur et permettra de drainer des visiteurs, non seulement de Rabat mais aussi des alentours. Situé sur la route des Zaërs, Mega Mall est à proximité de l’autoroute Rabat-Tanger. Avec ce projet, les responsables cherchent à détrôner Casablanca de son titre de ville de divertissement par excellence, ils veulent retenir les Rbatis dans leur ville.


    Emplois

    Selon l’étude réalisée par les responsables du projet, Mega Mall générera quelque 400 emplois directs et près de 750 indirects ainsi que des retombées fiscales en faveur de la commune urbaine. Le projet a été soigneusement conçu par un bureau d’études marocain ainsi que la maîtrise d’œuvre. Forts du succès de leur premier projet même avant son ouverture, les initiateurs du projet se préparent à lancer un autre Mega Mall à… Casablanca. Amal BABA ALI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc