×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Médias: Vous avez dit femmes...

    Par L'Economiste | Edition N°:2890 Le 28/10/2008 | Partager

    . 60 journalistes à la 3e rencontre des femmes communicatrices . Objectif: développer un réseau d’information Après Barcelone, c’est Marrakech qui a abrité, les 23 et 24 octobre, la troisième rencontre des femmes journalistes et communicatrices de la Méditerranée. Objectif: favoriser le développement d’un réseau d’information et de communication accessible aux journalistes et communicatrices de la Méditerranée et aux organisations travaillant avec les femmes du point de vue «vision de genre» partout dans le monde. La rencontre a été organisée par le pôle de la femme de radio Vallekas, l’association Ennakhil et le Réseau méditerranéen d’information et de communication de genre avec l’appui de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger et la collaboration de l’Institut européen de la Méditerranée, le bureau de la paix du gouvernement de Catalogue, la Chaire de l’Unesco de l’Université de Malaga, la Fondation CEAR, le Réseau Méditerranéen de journalistes et communicateurs avec «vision de genre» et l’Institut catalan de la femme.A travers ce réseau, l’idée maîtresse est de combattre les routines de production d’ informations qui renforcent et reproduisent les stéréotypes sur les droits des femmes, espèrent les initiateurs. «Ce genre de rencontre nous permet de poursuivre notre combat quotidien à travers notre travail de proximité qui connaît jusqu’à ce jour un degré important de discrimination et de violence à l’égard des femmes dans nos sociétés», poursuivent-ils. En outre, ce rendez-vous a été également l’occasion pour les communicatrices d’échanger avec des faiseurs d’opinions la problématique «genre». Plus de 60 journalistes et communicateurs des médias audio-visuels, presse écrite et numérique d’Algérie, d’Espagne, de France, d’Italie, de Jordanie, du Maroc, de Syrie et de Tunisie y ont en effet participé. Une occasion aussi pour renforcer la coopération entre les femmes et les hommes journalistes et les organisations et mouvements de femmes, histoire aussi de porter la voix féminine sur les prises des décisions politiques au niveau local, national et global à travers des modèles de communication non sexiste. Bien que, dans le domaine du journalisme, les pays maghrébins soient encore peu propices à des revendications catégorielles, encore moins à des positionnements revendicatifs sur la base du genre. Car, la liberté d’expression, la liberté de presse en l’occurrence, est toujours la préoccupation majeure chez tous ceux et celles qui s’adonnent au métier du journalisme au Maghreb. «Au Maghreb, l’histoire des femmes journalistes est très récente. La journaliste maghrébine est confrontée à divers niveaux de marginalisation, selon le contexte médiatique, le contexte national, le contexte socioculturel et la réalité spécifique de son entreprise. Elle croit profondément en ce levier de la formation pour progresser dans sa carrière, pour raffermir sa foi en ce métier et en son exercice, et braver tous les obstacles, dans son milieu professionnel, comme dans la société en général», analyse Jamal Eddine Naji, responsable de la Chaire Unesco en communication publique et communautaire et professeur à l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC) de Rabat.


    Thèmes

    Durant deux jours, plusieurs thèmes ont été débattus, à savoir «Les politiques européennes en vue de revitaliser le rôle des femmes dans la Méditerranée», «Médias et coopération avec les acteurs de genre», «La recherche et le traitement de l’information dans les zones de conflits» et «La situation professionnelle des femmes journalistes».H. H.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc