×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Medi Telecom démarrera avec au moins 100 points de vente

Par L'Economiste | Edition N°:617 Le 15/10/1999 | Partager


· L'opérateur se fait assister par le consultant espagnol Cluster Consulting
· Des distributeurs privés sont en cours de "recrutement"


Dans moins de six mois, et pour la première fois, les Marocains pourront s'abonner à un autre opérateur qu'Itissalat Al-Maghrib (IAM). En effet, la mise en exploitation du réseau de Medi Telecom interviendra au mois d'avril prochain. Et plusieurs candidats à l'abonnement l'attendent.
Donc, à partir du mois d'avril, ils pourront s'abonner auprès d'une centaine de points de vente, un réseau de distributeurs privés que Medi Telecom est en train de constituer.
Pour cela, il se fait assister par un consultant catalan, Cluster Consulting spécialisé dans les télécommunications. Mais pour mettre en place un réseau de distribution de masse, ce n'est pas une mince affaire. En effet, ces types de réseaux dans les télécommunications ne sont pas légion dans des pays comme le Maroc. A priori, le mode de distribution sera calqué sur celui du marché européen mais adapté aux spécificités locales, indiquent les responsables de Medi Telecom. "En Espagne, il y a encore six ans, lorsque Telefonica avait introduit le GSM, il n'existait pas encore de réseau de vente spécifique à ce type de produit", rappelle M. Julian Barrenchea, directeur général de Medi Telecom. Aujourd'hui, l'opérateur ibérique dispose de l'un des meilleurs réseaux, ajoute-t-il. Et c'est cette expérience que nous comptons transposer au Maroc.
Dès le départ, une dizaine de distributeurs seront retenus. Chacun d'entre eux devra constituer son propre réseau composé de dix agences au moins. La distribution devra démarrer avec une centaine de points de vente portant l'enseigne de l'opérateur et dédiés à ses produits. Ils devront être opérationnels avant avril prochain bien évidemment. Plusieurs entreprises sont aujourd'hui en lice. Mais elles ne seront pas toutes retenues. Elles devront satisfaire à des critères de sélection. "Nous choisirons pour une première phase les plus puissantes, capables de financer et de monter rapidement un réseau", explique le DG de Medi Telecom.
En contrepartie, les sociétés sélectionnées recevront de l'assistance technique et de la formation. Le mode de rémunération n'est pas encore défini. Il s'agira probablement d'un système de commissionnement à l'instar de ce qui se fait en Europe.
Il n'est pas exclu de trouver des formules financières pour aider les futurs distributeurs, révèle M. Barrenchea sans en dire plus.
Dans une seconde phase, le réseau sera élargi. Des sous-distributeurs seront recrutés.
A côté de ce réseau de vente, Medi Telecom montera son propre circuit (8 à 10 agences) implanté dans les principales villes du pays. Il s'agit ici plus de centre régionaux de coordination et d'animation de vente.
Globalement, la distribution mobilisera en l'an 2000 près de 500 emplois directs chez les distributeurs sans compter les emplois générés par le reste des points de vente (grands magasins, grandes surfaces...).

Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc