×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Mazda muscle la motorisation de son dernier modèle

Par L'Economiste | Edition N°:2226 Le 03/03/2006 | Partager

. Une panoplie de technologies déclinées en série. Le constructeur nippon a raffiné l’aménagement intérieur Le groupe Mazda vient de retoucher son best-seller, la Mazda 6. Cette voiture «moyenne supérieure», présentée pour la première fois au salon de Genève 2002, a permis à la marque de regagner des positions puisqu’elle s’est vendue à près de 800.000 exemplaires en Europe en moins de trois ans. Jama Auto, importateur-distributeur de Mazda au Maroc, vient de mettre sur le marché la nouvelle version de la «Mazda 6» . Les changements apportés à ce modèle à succès du constructeur japonais se limitent à de subtils détails. Par rapport à son prédécesseur, la Mazda 6 arbore une calandre dont les motifs de la grille adoptent désormais le style «nids d’abeilles». Afin de marquer fièrement son identité, le logo de la marque a pris de l’embonpoint pour être plus visible. Le regard de la nouvelle mouture a lui aussi été renforcé grâce à un coup de rimmel sur les blocs optiques à l’avant entourés d’une lisière noire. Sur les nouveaux boucliers à l’avant, la nouveauté la plus visible est l’apparition de cerclages chromés aux extrémités. Enfin, à l’arrière, seuls les optiques reçoivent un verre teinté. Notons également l’arrivée de nouvelles jantes dont la taille peut varier de 15 à 18 pouces selon les finitions et les versions. A l’intérieur, le constructeur a eu recours aux matériaux de meilleure facture pour l’habillage de la planche de bord. La console centrale bénéficie de la finition «Dark Brush» qui consiste en un revêtement lisse de couleur gris foncé. L’équipement est très riche dès la première finition: l’ordinateur de bord, la climatisation automatique, le régulateur de vitesse, le réglage des sièges et du volant. Mais le gros de l’effort porte sur les motorisations. Au Maroc, deux versions sont disponibles: le «2 litres» développant 147 ch et plus de 180 Nm de couple. Un bref essai dans les artères de la capitale économique nous a montré que le caractère déjà sportif de la «6» s’était affirmé. Le moteur répond dès le bas régime et se montre très vif dans les tours.Les acousticiens maison ont affiné la sonorité du moteur, un vrai régal. L’agrément de conduite est accentué par l’excellente boîte de 6 vitesses aux rapports courts et au guidage bien pensé. Le freinage s’est révélé consistant grâce à l’assistance aux situations d’urgence. La nouvelle Mazda 6 est proposée en deux finitions: Titanium et Luxury, à partir de 279.000 dirhams.Morad EL KHEZZARI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]leconomiste.com
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc