×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique Internationale

    Maurice Druon: "Feu SM Hassan II, le plus présent des absents"

    Par L'Economiste | Edition N°:588 Le 06/09/1999 | Partager

    · Plusieurs personnalités marocaines et étrangères ont rendu hommage à la vision prospective du défunt souverain dans le domaine culturel
    · Mario Soares: "Feu SM Hassan II a su s'imposer par la connaissance et sa capacité d'ouverture"


    Les interventions se succédaient mais ne se ressemblaient pas. Les expressions se bousculaient, le temps manquait et chacun des participants tenait, dans la mesure du possible, d'apporter son témoignage. C'était lors du colloque international, qui a eu lieu les mercredi et jeudi derniers à Rabat, sur la dimension culturelle dans la vie du regretté souverain. Cette rencontre a été organisée par le Ministère des Affaires Culturelles en commémoration du quarantième jour du décès de Sa Majesté Hassan II. C'était difficile en deux journées de rendre hommage à une personnalité qui a marqué son époque d'une empreinte indélébile.
    Académiciens, historiens, hommes de culture et de l'art aussi bien marocains qu'étrangers se sont donné rendez-vous pour rendre hommage à la vision prospective de feu S.M. Hassan II dans le domaine culturel.
    Ainsi, lors de la cérémonie d'ouverture, M. Abderrahman Youssoufi a souligné que le regretté souverain veillait particulièrement à promouvoir la diversité culturelle du Maroc par la protection de son patrimoine oral, écrit, architectural et historique. Il veillait également à préserver les diverses expressions linguistiques du pays. Parmi les réalisations du défunt Souverain figure également la mise en place de l'Académie du Royaume qui rassemble des personnalités dans les domaines scientifiques, religieux, langues et coutumes notamment.
    Par ailleurs, plusieurs personnalités étrangères ont tenu à apporter leur contribution à travers des messages lus lors du colloque. Il s'agit entre autres du prince Hassan Ibn Talal de Jordanie, de Federico Mayor, directeur général de l'UNESCO, et de l'ancien président de la République Portugaise, M. Mario Soares. Pour ce dernier, "feu SM Hassan II fut un chef d'Etat qui a su s'imposer par la connaissance et sa capacité d'ouverture". Ouverture sur les différentes cultures mais aussi sur le monde extérieur du fait de la position géographique du pays, selon M. Al Hassan Boukentar. Feu SM Hassan II a en effet placé, selon lui, la politique étrangère en tête de ses priorités. En témoigne le rôle joué par le Royaume dans le règlement de différents conflits à travers le monde. Ainsi, souligne M. Maurice Druon, membre de l'Académie du Royaume, "le Roi Hassan II a pu être ce visionnaire de l'histoire, ce maître d'oeuvre de la négociation inventive et persévérante". En somme, pour lui, le défunt souverain reste et restera "le plus présent des absents". Présent par ses réalisations mais aussi par le fait qu'il a préparé une succession digne du Maroc de demain. Selon lui, "le Roi Mohammed VI a l'âge de son peuple... et il en connaît les aspirations". "Un dirigeant d'avenir", selon l'expression de M. Othmane Lamyer, journaliste et membre de l'Académie du Royaume. Ce dernier a appelé les ouléma, journalistes, politiciens et penseurs à oeuvrer pour la création d'une association internationale des amis de feu Hassan II.

    Abdelaziz MEFTAH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc