×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Marrakech/tourisme
Les résidents sauvent la saison

Par L'Economiste | Edition N°:3115 Le 25/09/2009 | Partager

. Les nuitées en hausse de 5%. Les étrangers moins nombreuxLA fréquentation touristique du mois de juillet est jugée généralement favorable à Marrakech. Cette performance est d’ailleurs confirmée par le ministère du Tourisme. Ainsi, tant en matière d’arrivées que de nuitées, la tendance était à la hausse. Avec 130.787 arrivées, le nombre des nuitées a atteint 451.522 dans les établissements d’hébergement touristique classés. Soit une hausse de 5% par rapport au même mois de l’année 2008. Cette progression des nuitées est à mettre à l’actif de la bonne performance enregistrée par les résidents dont les nuitées ont augmenté de 48%, contre un recul de 5% chez les non résidents. Restée au Maroc, la clientèle locale a donc sauvé la saison touristique à Marrakech cette année, alors que les étrangers ont été moins nombreux en raison de la crise économique. A souligner que sur la période janvier-juillet 2009, l’hôtellerie a enregistré 3.174.358 nuitées, ce qui correspond à un fléchissement de 4% comparativement à la même période de 2008. Cette tendance baissière est attribuable essentiellement aux touristes non résidents dont les nuitées ont régressé de 7% par rapport à l’année 2008. De leur côté les principaux marchés européens ont chuté… les Français ont vu leurs nuitées diminuer de 6%. La France, qui demeure malgré tout le 1er marché émetteur vers la ville ocre avec près de 369.722 touristes pour les sept premiers mois de l’année, a enregistré des baisses de 6% au total. Ce qui confirme que malgré le contexte économique les Français n’ont pas vraiment renoncé à leurs vacances, mais… à l’intérieur de leurs frontières car ils ont réduit leur budget. Un souci d’économie qui a été paradoxalement bénéfique à l’activité touristique du pays. En revanche, les marchés allemand et belge font preuve d’un grand dynamisme avec une hausse des nuitées de 6% chacun. Les nuitées générées par les résidents, quant à elles, ont affiché une hausse de plus de 14% durant la même période. Quant au taux d’occupation des établissements hôteliers à Marrakech, il a atteint 47% contre 58% pour la même période de 2008.


Qui s’en sort

PAR catégorie d’hôtels, les 5 et 4 étoiles ont peu souffert durant le mois de juillet 2009. Ils ont connu une chute de seulement 1% chacun en termes de nuitées. Les 3 étoiles et les RT (résidences touristiques) affichent, eux, une croissance soutenue respectivement de 25% et 75% par rapport à juillet 2008. Les VVT (villages de vacances touristiques) ont affiché une augmentation de + 10%. A signaler que l’ensemble de ces établissements a enregistré une baisse du taux d’occupation, par rapport au même mois de l’année précédente. Le taux d’occupation moyen toutes catégories confondues s’est ainsi établi à 43%. En baisse donc de 8 points par rapport à celui de juillet 2008. Enfin, les professionnels du tourisme semblent confiants pour la haute saison à venir.H. H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    com[email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc