×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Marrakech/tourisme: Bonne performance en juillet

Par L'Economiste | Edition N°:2601 Le 03/09/2007 | Partager

. Plus de 10% de croissance enregistré Décidemment, nul ne peut plus se hasarder à des pronostics sur l’activité touristique à Marrakech. Alors que les professionnels, d’après le baromètre des réservations, s’attendaient à une saison catastrophique cet été, les touristes ont été plus nombreux que jamais. En août, la ville - malgré de fortes chaleurs - a quasiment affiché complet. Juillet, d’après les statistiques officielles du ministère du Tourisme, a été un très bon mois avec une hausse de 10% des nuitées, par rapport à la même période en 2006. En chiffres, Marrakech a réalisé en cette période 120.600 arrivées, qui ont totalisé près de 455.000 nuitées. Le taux d’occupation des chambres s’est stabilisé à hauteur de 57% selon le ministère de tutelle, baissant ainsi d’1 point. En tête des arrivées, si les marchés émetteurs traditionnels se maintiennent plus ou moins, on remarque une forte offensive du marché britannique. En effet, le Royaume-Uni continue sa croissance sur Marrakech avec une hausse de 71% en terme d’arrivées pour le mois de juillet. 36.000 nuitées ont été comptabilisées pour ce septième mois de l’année, soit 91% de plus qu’en juillet 2006. Le marché britannique prend de plus en plus d’ampleur depuis l’ouverture du ciel marocain. À ce jour, 90.000 touristes anglais ont déjà opté pour Marrakech, totalisant 320.000 nuitées.En juillet, les résidents (tourisme interne) étaient aussi de la partie, totalisant 66.000 nuitées, soit 26% d’augmentation par rapport à la même période en 2006. Baisse en revanche du côté des autres marchés émetteurs comme l’Espagne qui a chuté de 26% pour les arrivées. Le marché italien a reculé de 4 points et le principal marché émetteur de la ville, la France, a stagné. Les touristes de l’Hexagone ont préféré, pour des raisons diverses, passer les vacances chez eux, sous la pluie. Par ailleurs, «la ville affiche une tendance supérieure de 4% à la moyenne nationale en juillet», commentent les analystes du ministère. Dans tous les cas et d’après les statistiques officielles, la ville ocre a affiché une croissance totale de 11% de janvier à juillet. Les marchés britannique et allemand ont réalisé de grandes performances, avec des hausses respectives de 93 et 29% en terme d’arrivées, et de 106 et 35 % au niveau des nuitées. En hausse aussi pour les 7 premiers mois de l’année, les marchés hollandais (+ de 28%) et italien (+ 17%).Au total, Marrakech a accueilli sur les 7 premiers mois de l’année près d’un million de touristes qui ont généré plus de 3,5 millions de nuitées. De notre correspondanteBadra BERRISSOULE

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc