×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Marrakech/Investissement
1.600 projets approuvés sur 5 ans

Par L'Economiste | Edition N°:2794 Le 09/06/2008 | Partager

. Pour un montant de 158 milliards de DH. Le tourisme se taille la part du lion avec 72% de l’enveloppeQuelle place occupe la région de Marrakech parmi les 16 régions du Royaume? Précisément, en ce qui concerne la dynamique de l’investissement. La réponse à cette question a été apportée par le wali Mounir Chraïbi qui a animé récemment une conférence-débat organisé par le Rotary Ménara. Conférence qui s’est attelée à faire le point sur la situation des investissements dans les différents secteurs. «Il s’agit d’une thématique extrêmement vaste et difficile car les chiffres disponibles ne traduisent pas la réalité des réalisations effectives», a souligné le wali. La région ne souffre pas de déficit d’investissements mais le problème tient à la qualité des projets. Il est à rappeler, à cet égard, que près de 1.600 projets ont reçu l’avis favorable du Comité ad hoc entre 2003 et 2007. Ces projets nécessitent une enveloppe budgétaire de 158 milliards de DH et devaient générer 92.179 emplois. A elle seule, la ville de Marrakech concentre 66% de l’enveloppe. Par secteur, le tourisme vient en tête avec 72% du montant global des investissements. Si 50% de ses projets touristiques arrivent à se concrétiser dans les années à venir, Marrakech verra sa capacité litière se multiplier par 3 pour atteindre 100.000 lits, estime le wali. La région a connu une évolution qui  ne concerne par seulement le secteur touristique mais bien l’ensemble des secteurs (agriculture, artisanat, mines, industrie, santé et infrastructures). Pour ce qui est des mines, Managem réalise, sur Marrakech, un chiffre d’affaire de 1,7 milliard de DH et fait travailler 2.600 personnes entre le personnel et les sous-traitants. Le wali a souligné qu’il y a un  potentiel important de prospection dans les Jbilat et la région d’Amezmiz. Il y a même de l’or à Al Haouz qui a été découvert et qui va entrer en production, a affirmé Chraïbi. Parmi les points soulevés lors du débat, il y a lieu de citer le problème de la décharge. Pour lui, une des plus belles réalisations de  la région est la station de recyclage des eaux usées. A partir de juillet prochain, il n’y aura plus d’odeurs désagréables, a-t-il annoncé. Et d’ajouter que la ville sera au niveau de la Floride dans le cadre du développement de l’environnement, grâce à ce projet d’envergure, unique en Afrique. Pourquoi plusieurs projets de réalisation de golfs, gros consommateurs d’eau, voient-ils le jour dans la région tandis que l’arrière-pays souffre du manque d’eau? C’est l’une des interrogations auxquelles a  tenté de répondre le wali. Pour lui, les golfs seront tous irrigués par les eaux usées et il sera interdit de puiser l’eau de la nappe phréatique.Les projections des besoins en eau potable de la région sont de l’ordre de 62 millions de m3 en 2008 et devraient s’élever à  71 millions en 2015 avant de s’approcher des 100 millions de m3 en 2030. Et, selon le wali, il n’y aurait pas de déficit dans la satisfaction des besoins jusqu’à l’horizon 2045. A cette échéance, il va falloir recourir au dessalement de l’eau, pronostique le wali. Pour sa part, Omar El Jazouli, maire de la ville, a annoncé qu’il y a 109 toilettes publiques à la médina dont 43 ont été rénovées, mais le besoin se ressent plus particulièrement dans la nouvelle ville. «Nous avons prévu un budget pour l’installation de toilettes publiques semi-enterrées avec signalisations pour assurer le meilleur service aux touristes nationaux et étrangers», a-t-il ajouté.A la fin de la conférence, le Rotary Menara a coopté le wali comme président d’honneur du Club.De notre correspondante,Hanane Hassi

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc