×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Société

    Marrakech: Les nuits de Achoura dédiées aux enfants

    Par L'Economiste | Edition N°:2698 Le 23/01/2008 | Partager

    . Plus de 3.000 spectateurs à cette manifestation. Des cadeaux distribués aux orphelins Dans le calendrier musulman, le 10e jour de Moharram est un jour de jeûne facultatif. Mais il est très observé par les croyants. Chez les Chiites, on commémore le massacre des partisans de Ali à la bataille de Kerbala et les dix premiers jours du mois sont marqués par des prières, des privations et flagellations. Dans les pays sunnites, Achoura est fêtée dans la joie et les enfants sont au cœur des festivités. Cette année à Marrakech, la fête a été grandiose. En effet, la Fondation des festivals de Marrakech (FFM) a décidé de célébrer Achoura à sa manière. Ainsi, du 17 au 19 janvier correspondant aux 8, 9 et 10 Moharram 1429, l’enceinte du Théâtre royal a abrité les nuits de Achoura qui voulaient faire renaître des cendres et perpétuer l’art de dekka et l’ambiance joyeuse de Achoura. Au programme, des troupes représentant les quartiers Daoudiate, Riad Laârousse, Issebtiyen, Al Kasbah et Al Moukef. Des groupes de Houaryates (troupes féminines de musique populaire) étaient aussi de la partie. «La ville ocre doit retrouver une des composantes de son âme et de son identité collective et la célébrer à sa juste mesure», souligne Ahmed Tanjaoui, directeur artistique de la FFM. Les trois soirées successives ont remporté de grands succès auprès du public. Plus de 3.000 spectateurs étaient à chaque fois au rendez-vous. Les organisateurs ont dû refuser du monde, faute de place. Pour l’année prochaine, ces derniers promettent de faire mieux. Cet évènement était également dédié aux enfants. Ainsi, en marge des soirées, les promoteurs de l’opération ont programmé un spectacle en faveur des orphelins de la ville. Et un show a été animé par des acrobates, des magiciens ainsi que le groupe marrakchi Fnaire… A l’issue des prestations des artistes, des cadeaux ont été distribués aux pensionnaires des maisons de bienfaisance, du village SOS d’Ait Ourir et de Terres des Jeunes à Tassenltant.  De notre correspondante,Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc