×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Marrakech, choux gras des TV françaises

Par L'Economiste | Edition N°:2302 Le 21/06/2006 | Partager

. L’image jet-set de la ville y est pour beaucoup . Nombre de Français y ont aussi élu domicile. Ces minutes d’images se chiffrent en millions d’euros En l’espace de deux mois, trois émissions TV ont été consacrées à Marrakech par des chaînes françaises. La dernière en date, l’émission dominicale de Rachid Arhab «J’ai rendez-vous avec vous» sur France 2. Emission réalisée en collaboration avec la chaîne marocaine 2M et diffusée en direct dimanche dernier depuis la place Jamaâ El Fna. Si l’objectif était de présenter les multiples facettes de la médina, le journaliste a aussi donné la parole aux Français de la ville, notamment des retraités qui ont choisi Marrakech pour vivre tranquillement la troisième partie de leur vie. Ils ont pu exprimer leurs motivations, ce qu’ils aiment et ce qui les dérangent. Sans excès, les invités de l’émission ont aussi parler des investissements, des entraves, d’émigration, de tourisme sexuel dans une ambiance de souk, mais bien cadrée… Auprès des médias européens, la ville a la cote. Tout récemment, France 2 y a consacré une soirée exclusive, célébrant le Cinquantenaire du Maroc, en partenariat avec le CRT (Centre régional du tourisme) et Royal Air Maroc (RAM) (cf. www.leconomiste.com). Par ailleurs, l’autre chaîne française, TF1, prépare un document dans le même sens. En cours aussi une émission TV de la télévision suisse romande. Elle sera consacrée aux stars de Marrakech. Indéniablement, le côté jet-set de la ville attire les chaînes de télévision. Il y a aussi le nombre de Français qui s’y installent. D’après les estimations, ils sont 50.000 qui y ont élu domicile. Les retraités sont en première ligne, parce qu’il existe des mesures incitatives pour attirer cette catégorie sociale. Mais tous ne sont pas inscrits auprès des services consulaires. Certains font aussi d’incessants allers et retours entre Marrakech et la France. Et c’est une promotion gratuite et fiable pour la destination. «Si l’on devait reconvertir ces minutes en publicité de promotion pour Marrakech, cela se chiffrerait à des millions d’euros», commente ce professionnel. Oui, mais justement, il n’y a pas que du bon. Une autre émission de TV, au tout début de 2006, a plutôt épinglée la ville en mettant en exergue le phénomène de pédophilie. Sur la chaîne française M6, un reportage avait révélé via des caméras cachées de quoi se nourrit un certain tourisme qui, à coup d’argent, exploite des enfants. Marrakech et le Maroc n’avaient pas besoin de cela comme publicité. Mais au-delà de l’exagération du phénomène par les médias, ce genre d’émission a réussi une chose: mobiliser la société civile contre le «sex-tourisme», recadrer les mesures de sécurité et augmenter la vigilance des autorités locales. Quelque part, c’est tant mieux!Badra BERRISSOULE

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc