×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Marquer des buts contre la pauvreté

Par L'Economiste | Edition N°:2897 Le 07/11/2008 | Partager

. Une rencontre, prévue à Fès le 17 novembre, réunira Zidane et Ronaldo. Une série de 8 parties pour promouvoir les Objectifs du Millénaire Fidèles à leur rendez-vous annuel, les deux stars mondiales du ballon rond, Zidane et Ronaldo, seront au Maroc pour la 6e édition du «Match contre la pauvreté» qui aura lieu le 17 novembre au complexe sportif de Fès. En tant qu’ambassadeurs de Bonne volonté du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), ils seront chacun capitaine d’une équipe internationale composée de footballeurs de renommée mondiale pour cette rencontre amicale. «L’objectif premier de cet événement est de sensibiliser l’opinion publique à la lutte contre la pauvreté et de promouvoir les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), qui visent à réduire de moitié la pauvreté dans le monde d’ici 2015», a affirmé Mourad Wahba, représentant du Pnud au Maroc lors d’une conférence de presse tenue mardi 4 novembre à Casablanca. Organisé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, pour la première fois en dehors du continent européen, cet événement s’inscrit également dans le cadre de l’année de commémoration des 12 siècles de la fondation de la ville de Fès. La rencontre inaugurera une série de huit matchs, reprenant chacun l’un des huit objectifs. Les recettes des huit rencontres, qui se tiendront entre 2008 et 2015, date butoir des OMD, seront affectées à des projets en rapport avec chaque objectif. Le match de Fès sera centré sur le premier objectif : l’éradication de l’extrême pauvreté et de la faim. Les fonds seront principalement alloués à des projets de lutte contre la pauvreté du Pnud à travers le monde, et une partie à un projet au Maroc. Les cinq éditions organisées jusqu’à présent ont permis de récolter des fonds qui ont servi, entre autres, à la mise en œuvre de projets d’aide à la création de petites entreprises pour les femmes, ainsi qu’à la construction de centres sportifs et culturels au profit d’enfants et de personnes défavorisées dans plusieurs pays des cinq continents. Le Match contre la pauvreté, qui bénéficie du soutien de la FIFA et des deux fabricants d’articles de sport Adidas et Nike, est un événement qui a un grand impact médiatique, comme l’attestent les chiffres relatifs à la précédente édition organisée à Malaga (Sud de l’Espagne). Il sera retransmis en direct par des chaînes de télévision de plus de 40 pays et couvert par quelque 300 journalistes appartenant à 73 supports médiatiques. Par ailleurs, les prix des tickets ont été fixés à 50, 100 et 200 DH. Quelque 10.000 tickets seront offerts aux enfants et aux jeunes de Fès pour assister au match.J. R.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]economiste.com
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc