×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Marocotel
    Un test pour les implantations au Maroc

    Par L'Economiste | Edition N°:3231 Le 12/03/2010 | Partager

    . Des procédures d’installation déjà entamées. Equipement, agencement-décoration, services… Une offre diversifiée Marocotel a tenu ses promesses. C’est en tout cas ce qui ressort des déclarations de la plupart des exposants (140 au total). Dès les premiers jours, les professionnels parlent de contacts concluants. C’est le cas notamment des cafés Dubois et de Fabri Glaces. Ce fabricant de glaces italien s’appuie sur l’image du premier, qui est d’ailleurs très visible sur le salon. D’ailleurs, un partenariat a été scellé entre les deux entreprises. Ainsi, Les Cafés Dubois deviennent le représentant exclusif de la marque italienne au Maroc. Le fabricant de glaces avait déjà tenté une percée, via un autre représentant, mais qui n’ pas abouti. «Cette fois-ci sera la bonne. Nous nous appuyons sur une structure solide. Quant au marché marocain, il est très prometteur», affirme Stefano Sermenghi, directeur export à Fabri Glace. Visiblement, le directeur n’a pas tort. Son stand était prisé aussi bien par les particuliers que par les professionnels. Mais le fabricant de glaces bolonais n’est pas le seul à jubiler. Le stand de la chaîne de glace Venezia Ice était également très sollicité. Dans le rayon des stands de cuisines, l’atmosphère oscille entre la satisfaction et la frustration. Certains opérateurs affirment avoir eu de bons contacts notamment avec les restaurateurs, mais espéraient en avoir plus, notamment avec les hôteliers à la fin du salon. D’autres sont par contre dans l’expectative. Du côté des opérateurs de la literie, l’on affirme que les très attendus hôteliers ne sont pas encore au rendez-vous. «Nous tablons surtout sur vendredi et samedi», souligne Serge Grana, directeur administratif de Rêve Bleu. Il faut dire aussi que les fortes pluies n’arrangent pas non plus la situation. Mais les intempéries n’ont pas empêché d’enregistrer des commandes de particuliers notamment de lits personnalisés (lits à la carte). Même son de cloche auprès de Philippefuchaire (entreprise marocaine d’agencement et d’aménagement) qui exporte ses produits aux Etas-Unis, en Europe et en Asie. Cette entreprise a même conçu l’agencement de la résidence du président de l’Azerbaïdjan.A noter que les exposants misent tous sur la Vision 2020 du Tourisme avec les ouvertures hôtelières prévues entre 2010 et 2015. Mieux encore, plusieurs entreprises françaises ont déjà entamé les procédures d’implantation. C’est le cas notamment d’une entreprise qui développe des solutions pour les réservations en ligne pour hôtels. Son responsable export affirme que le marché est porteur grâce à l’ouverture de nouveaux hôtels, et au développement et la croissance du transport aérien low cost.Jalal BAAZI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc