×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Maroc/Algérie: Des signes de détente

Par L'Economiste | Edition N°:1452 Le 05/02/2003 | Partager

. Les deux pays aborderont demain la question du Sahara . Le Maroc ne s'est pas encore prononcé sur la proposition de BakerLa réunion du chef de la diplomatie algérien Abdelaziz Belkhadem et son homologue marocain Mohamed Benaïssa, prévue demain jeudi, abordera «les questions qui entravent les relations bilatérales«, indique une source diplomatique marocaine. D'après cette dernière, il s'agira en clair du dossier des frontières maroco-algériennes, fermées depuis 1994, de la question du Sahara et de l'Union du Maghreb arabe (UMA). Ces trois points seront au coeur des concertations politiques entre les deux ministres. Seront également traités la question irakienne et le conflit israélo-palestinien.Demain matin, Belkhadem va s'entretenir en tête à tête avec Benaïssa. Il sera reçu par le Premier ministre, Driss Jettou. Sa visite survient juste après celle d'Ana Palacio et qui a été couronnée par la normalisation des relations diplomatiques. “Cette rencontre a une portée symbolique. Le brouillard commence à se dissiper”, indique la même source diplomatique. Serait-ce un indicateur pour une réconciliation entre les deux pays, à l'instar de l'Espagne? Bon nombre de facteurs laissent croire qu'un changement dans la position algérienne n'est pas “impossible”, surtout après l'adhésion de l'Algérie au projet de la ZLE arabe, instituée par la déclaration d'Agadir. Cette déclaration, rappelons-le, concerne l'élargissement de l'échange entre les pays du Sud dans le but de créer un espace économique de taille face à l'UE. A noter aussi que le président algérien Abdelaziz Bouteflika devait se rendre aujourd'hui mercredi à Paris pour débattre des relations franco-algériennes. Le Sahara serait également au menu. Le séjour de Bouteflika a suscité plusieurs commentaires de la presse algérienne, qui redoute un revirement de tendance. D'après l'agence AP, ces derniers jours, la presse algérienne a évoqué l'intention du président Bouteflika de “brader le Sahara occidental en échange de soutiens internationaux”. Le sujet-phare des travaux entre Belkhadem et Benaïssa sera la nouvelle proposition de James Baker, présentée aux parties concernées en janvier. Le Polisario y avait déjà opposé son niet, la jugeant guère différente de l'accord-cadre proposé l'an dernier. Le nouveau plan de règlement prévoit une autonomie du Sahara sous souveraineté marocaine avec la tenue d'un référendum.Pour rappel, le Conseil de sécurité avait adopté à l'unanimité la résolution 1429 en juillet 2002, qui privilégie l'alternative d'un plan de règlement en écartant les trois options précédentes dont le plan-cadre.“Officiellement, le Maroc ne s'est pas encore prononcé sur le plan de Baker”, assure-t-on au ministère des Affaires étrangères. Selon toute vraisemblance, la diplomatie marocaine ne veut pas spéculer sur cette question avant la tenue de la rencontre avec les Algériens. A noter que Baker avait fixé aux parties concernées un dead-line pour début mars prochain pour présenter leurs réponses. Le mandat de la Minurso a été prorogé de deux mois.


Médiation française?

La question du Sahara continue de perturber la construction de l'Union du Maghreb, mise en veille depuis 1994. Cette question avait été examinée lors de la dernière réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UMA qui s'est tenue en Algérie le 3 janvier dernier. La presse algérienne n'a cessé de spéculer sur une éventuelle tenue d'un sommet tripartite franco-maroco-algérien, censé rapprocher les positions des deux pays.H. K.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc