×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Maroc-UE: Le Comité d'association met en place ses mécanismes de travail

Par L'Economiste | Edition N°:951 Le 06/02/2001 | Partager

. L'ordre du jour du premier Comité d'association d'aujourd'hui porte sur tous les titres de chapitres de l'accord. Le plus important de cette réunion est de se mettre d'accord sur un calendrier. Au menu également, la constitution de groupes de travailLe premier Comité d'association, prévu par l'Accord d'Association, se tient aujourd'hui à Rabat. C'est M. Rachid Bouhlal, secrétaire général du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération, qui en ouvre les travaux. L'ordre du jour est chargé. Il va de l'examen des questions politiques d'intérêt commun aux consultations sur les accords d'intégration régionale en passant par les échanges de vues sur les négociations au sein de l'OMC. Au menu également, l'évaluation de la situation des échanges commerciaux, le point sur le démantèlement tarifaire et les perspectives des négociations agricoles. Autres dossiers programmés: les services, Meda 2 et la coopération sociale et culturelle. Une source proche du dossier affirme que l'importance de cette réunion est ailleurs: il s'agit d'arrêter un calendrier et une méthodologie de travail. Cette réunion est donc dominée par l'aspect organisationnel. Des groupes de travail seront constitués. Il s'agit d'insuffler une dynamique dans les relations avec l'UE au niveau de l'application de l'Accord d'Association et des objectifs mentionnés dans la déclaration du Maroc lors du dernier Conseil d'association tenu au Luxembourg le 9 octobre dernier, assure la même source. Dans l'immédiat, la priorité est d'installer les dispositifs pour assurer un suivi méticuleux qui permette au Maroc de défendre ses intérêts et d'instaurer, sur chaque question technique, des mécanismes de coordination interministérielle. Celle-ci se fera également avec le secteur privé et la société civile. Il ne faut donc pas s'attendre à des effets d'annonces. Plus de 70 personnes participent à la réunion. Conduite par le directeur de l'Afrique du Nord-Moyen-Orient au Ministère suédois des Affaires Etrangères (la Suède assure la présidence de l'UE), la délégation européenne est importante. Elle est composée d'un représentant de chaque pays des Quinze, des membres de la Commission, de ceux du Conseil de l'UE ainsi que des chancelleries européennes de Rabat. Côté marocain, la délégation est présidée par M. Fath'Allah Sijilmassi, directeur de coopération multilatérale et de la direction Europe.


Le suivi technique d'abord

Institué en vertu de l'article 81, le Comité d'association est chargé de la gestion de l'Accord Maroc-UE. Il se réunit au niveau des fonctionnaires représentant le Conseil de l'Union, la Commission et le Maroc. Il est informé des situations de pratique de dumping, de l'augmentation de l'importation de produits en quantité susceptible de provoquer des préjudices et des mesures de sauvegarde prises par l'une des parties.Le Comité dispose également d'un pouvoir de décision. Cette instance intervient à plusieurs niveaux. Elle peut réviser le calendrier applicable à l'importation des produits originaires de l'UE. Selon les textes, s'il n'y a pas de décision dans les 30 jours suivant la notification de la demande du Maroc, le calendrier peut être suspendu à titre provisoire durant une année au maximum. En outre, le comité peut aller au-delà de 5 ans pour les produits des industries naissantes. Mohamed CHAOUI


. Mémorandum sur Sodea et SogetaDans un mémorandum, la Fédération nationale du secteur agricole (FNSA-UMT) sollicite l'intervention immédiate du gouvernement pour “sauver” les deux sociétés Sodea et Sogeta et préserver les intérêts de leurs travailleurs. Elle demande la constitution d'une commission d'enquête sur les deux sociétés. . Prochaine visite du président de la Catalogne au MarocLe président de la Generalitat (Gouvernement Autonome de la Catalogne), M. Jordi Pujol effectuera une visite officielle au Maroc, du 11 au 14 février. L'objectif est de promouvoir les relations entre la Catalogne (Nord-Est) et l'Espagne d'une part et le Maroc d'autre part, particulièrement dans des domaines, tels que l'émigration et les investissements économiques. Plus de la moitié des 800 entreprises espagnoles opérant au Maroc sont originaires de la Catalogne qui compte 44% du collectif des immigrés marocains en Espagne.. Table ronde sur l'Etat et la culture au CERABLe Centre d'Etudes et de Recherche Aziz Belal (CERAB) organisera jeudi 8 février une table ronde sur “l'Etat et la culture: les politiques publiques, jusqu'où?”. Elle sera animée par les professeurs Abdou Filali Ansari et Mohamed Allali. . Séminaire sur la qualité dans l'électricitéLa Fédération nationale de l'électricité et de l'électronique organisera le 8 février à Casablanca un séminaire sur la qualité dans le secteur de l'électricité au Maroc. Ce sera l'occasion d'examiner notamment les outils nationaux pour la qualité et les moyens pour la financer.. L'audit interne au service de l'entrepriseUn séminaire de formation sera organisé le 9 février par Pricewaterhouse Coopers sous le thème “Audit interne” à Casablanca. Cette présentation sera animée par des spécialistes de la maîtrise globale des risques des bureaux de Londres et Paris. . Débat sur l'économie de rente et de la concurrenceHEM organisera vendredi 9 février à L'Agora, une conférence-débat sous le thème “De l'économie de rente à l'économie de concurrence: fondements de la compétivité et de l'équité sociale”. Plusieurs conférenciers animeront le débat sur les moyens à mettre en oeuvre pour garantir une concurrence loyale, le cadre normatif à mettre en place pour le respect de l'égalité devant la concurrence et les moyens envisagés pour une politique de lutte contre la rente.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc