×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Maroc Telecom
    27,5 milliards de DH de chiffre d’affaires

    Par L'Economiste | Edition N°:2697 Le 22/01/2008 | Partager

    . 17,1 milliards de DH pour les ventes du mobile. L’activité Fixe-Internet baisse de 5,5%«Une croissance dépassant les prévisions et, fait sans précédent, supérieure en base comparable à celle de l’année dernière». La citation est de Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom qui présentait, lundi, les résultats de l’entreprise. Cette année encore l’opérateur crève le plafond: 27,53 milliards de DH de chiffre d’affaires consolidé. Le chiffre progresse de 21,7% par rapport à l’exercice précédent. Pour le seul 4e trimestre 2007, IAM génère 7,2 milliards de DH de ventes, soit une progression de 30,2%. Elle est due essentiellement à l’activité mobile. Le segment est en essor aussi bien au Maroc que dans les filiales internationales, attestant plus généralement, selon Ahizoune, «du succès des services de l’opérateur auprès de sa clientèle». Sur le seul Maroc, l’ensemble des activités a généré en 2007, un chiffre d’affaires net de 24,1 milliards de DH en hausse de 11,0%. «La performance est d’autant plus remarquable qu’elle intervient dans un marché fortement concurrentiel», est-il relevé. L’activité mobile se sera démarquée et de loin. Elle enregistre une hausse de 20,3% cumulant 17,1 milliards de DH, sous l’effet de la forte augmentation du parc et d’une baisse limitée de l’ARPU (Ndlr. Average Revenue Per User qui désigne le chiffre d’affaires mensuel moyen réalisé par client). C’est qu’IAM aura recruté 2,6 millions de clients en plus (+24,5%), portant le parc total à 13,3 millions d’utilisateurs additionnels. Les offres promotionnelles et les formules illimitées y auront contribué pour beaucoup, selon le management d’IAM. Renversement de vapeur pour le fixe et l’Internet. Les deux segments ont enregistré, à eux deux, au cours de 2007, une baisse de 5,5% de leur chiffre d’affaires qui s’est établi à 9,5 milliards de DH. Pris séparément, ils enregistrent des tendances opposées puisque le fixe baisse et l’Internet augmente. Le parc fixe s’établit à près de 1,3 million de lignes, en hausse de 1,8% par rapport à l’exercice précédent. Cette augmentation (évaluée à 23.000 lignes en tout) a pu être réalisée grâce aux offres illimitées, selon le management d’IAM. Elle ne compense pas toutefois la baisse de 3,5% de la facture moyenne-voix, intervenue sous l’effet principalement de la concurrence sur le segment des téléboutiques. Le parc ADSL, quant à lui, s’établit à 470.000 lignes en hausse de 22,4% par rapport à 2006. A signaler qu’il représente près de 42% des lignes fixes (hors-téléphonie publique). Le dynamisme du marché de l’Internet permet au chiffre d’affaires de ce segment d’enregistrer une croissance de plus de 25% et d’atteindre plus de 1 milliard de dirhams.R. H.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc