×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Maroc-Espagne
Les deux souverains inaugurent la centrale de Tahaddart

Par L'Economiste | Edition N°:1942 Le 20/01/2005 | Partager

. Elle fournira 17% de l’énergie électrique consommée par le Maroc. Projet d’une université espagnole à TétouanLe roi d’Espagne, Juan Carlos, a achevé sa visite d’Etat au Maroc dans la ville de Tanger, mercredi 19 janvier. Lors de cette dernière journée, SM Mohammed VI et le roi d’Espagne ont procédé à l’inauguration de la centrale électrique de Tahaddart, un projet où l’Espagne est représentée à travers Endesa. Cette centrale, d’un coût total de plus de 284 millions d’euros (environ 3,1 milliards de DH) fournira 17% des besoins énergétiques du pays. Elle est située à une vingtaine de kilomètres de Tanger, sur la route menant à Asilah. Construite par un consortium composé d’Endesa, Siemens et l’ONE, la centrale utilise la plus moderne des technologies en la matière, celle du cycle combiné. Cette dernière allie économie et rendement à la propreté du combustible utilisé, le gaz. La centrale aura une puissance de 384 mégawatts. Au lieu de rejeter dans la nature les gaz chauds, la centrale à cycle combiné de Tahaddart les utilise pour faire tourner d’autres turbines afin de recueillir plus d’énergie. Ce qui permet d’augmenter le rendement de 38 à 58%. Economique à l’utilisation, elle l’est aussi à la construction. La centrale de Tahaddart n’aura ainsi «coûté» que moins du tiers qu’une centrale conventionnelle équivalente. Tahaddart sera du type dit de base, c’est-à-dire qu’elle travaillera en continu. Elle sera alimentée par une bretelle branchée sur le Gazoduc Maghreb-Europe. Ce dernier transporte le gaz naturel des gisements algériens de Hassi R’mel jusqu’en Espagne et au Portugal à travers le détroit de Gibraltar. Sa capacité de transport est de 10 milliards de m3/an dans une première phase, une capacité en cours de doublement. L’ouvrage approvisionne le marché espagnol pour 6 milliards de m3/an et le Portugal pour 2,5 milliards/an. La centrale de Tahaddart sera alimentée par la quote-part de gaz réservée au Maroc en termes de droit de passage.Outre la centrale, le Roi Mohammed VI et le roi Juan Carlos ont présidé en fin de matinée, au Palais de Marshan, une réunion du comité Averroes et du comité de liaison fixe à travers le détroit de Gibraltar. A l’issue de la visite du souverain espagnol, a eu lieu la signature d’un accord de cession de terrains entre les ministères de l’Education des deux pays pour la construction d’une université espagnole au Maroc. Cette dernière sera construite à Tétouan et portera le nom de l’université des deux rois.


Enfants en difficulté de Tanger

La princesse Lalla Salma a accompagné la reine Sofia d’Espagne lors de sa visite du Centre Assadaka de Bni Makada. Ce dernier avait été inauguré en septembre 2004 par Ana Botella, adjointe du maire de Madrid et épouse de l’ancien Premier ministre espagnol, Jose-Maria Aznar.Ce projet, destiné aux enfants en difficulté des quartiers défavorisés de Tanger, a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre l’Entraide nationale et une ONG espagnole pour la réinsertion des mineurs. Le centre, qui s’étend sur une superficie de 21.000 m2 dont 6.000 m2 couverts, a nécessité un investissement global de près de 22 millions de DH, financés à raison d’un tiers par l’Entraide nationale et de deux tiers par la partie espagnole.Le centre qui dispose d’une capacité d’accueil de 300 pensionnaires offre un espace d’hébergement pour les enfants sans famille. S’ajoute un espace d’animation socio-éducatif ouvert aux enfants du quartier Bni Makada. Les enfants âgés de 7 à 14 ans y bénéficieront d’un soutien scolaire et d’animations ludiques, créatives, sportives et culturelles.Ali ABJIOU

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc