×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Maroc-Allemagne
    Cherche turbo pour les échanges

    Par L'Economiste | Edition N°:3140 Le 30/10/2009 | Partager

    . L’Allemagne est le 8e partenaire commercial du Maroc. Et aussi l’un des principaux pourvoyeurs de fonds pour le RoyaumeLe «Made in Germany» s’invite au Maroc du 28 au 30 octobre. L’ambassade d’Allemagne organise, en effet, à Casablanca les «journées allemandes», une occasion de revenir sur l’engagement de ce pays au Maroc. Au menu de cette semaine germanique: conférences, expositions, concerts, gala et tombola. Elle est aussi l’occasion d’aborder les différents pans de l’action de l’Allemagne dans le Royaume en insistant sur les opportunités de partenariats entre les deux pays. Lors de la cérémonie d’inauguration de l’événement qui s’est tenue mercredi, l’ambassadeur d’Allemagne, Ulf-Dieter Klemm, a souligné «la volonté croissante des deux Etats de renforcer leurs relations politiques, économiques, culturelles et sociales». A noter que l’Allemagne est le 8e partenaire commercial du Maroc. Les exportations allemandes vers le Maroc s’élèvent à 1,48 milliard d’euros alors que celles marocaines vers l’Allemagne ne sont que de 533 millions d’euros. Même si ces dernières ont enregistré une hausse de 6,4% entre 2007 et 2008. Toutefois «ces chiffres ne reflètent pas la réalité des relations économiques entre les deux pays, car bon nombre d’entreprises allemandes sont présentes au Maroc à travers leurs filiales françaises et espagnoles», a précisé l’ambassadeur. En effet, de grands groupes allemands ont pignon sur rue au Royaume comme BMW, Bayer, Thyssen Krupp, etc. Et l’étiquette «Made in Germany» en fait rêver plus d’un, selon Mohamed Benabid, rédacteur en chef du quotidien L’Economiste et modérateur de l’événement. Benabid a insisté sur «la rigueur, la précision et la qualité d’un label dont le prestige n’est plus à établir».En ce qui concerne la coopération en matière de développement, la République Fédérale d’Allemagne a accordé une enveloppe financière de plus d’un milliard de DH entre 2008 et 2009 au Maroc, et plus de 20 milliards de DH depuis 1960, date de lancement de cette coopération. Cette dernière s’articule autour de trois principaux axes: la gestion de l’eau, l’environnement et le développement économique. A titre d’exemple, ces programmes ont permis à près de 8 millions de Marocains de bénéficier de l’eau potable. Quant au volet environnement, l’Allemagne a été précurseur en finançant en 2000 les premiers parcs éoliens du Royaume. De plus, de nombreuses associations et organismes allemands sont présents au Maroc comme la GTZ (la coopération technique allemande). Un effort est cependant à faire au niveau des relations touristiques entre les deux pays. Les Allemands ne représentant que 4,2% de l’ensemble des touristes qu’accueille le Maroc, loin derrière les Français (40,5%).A. Ak. & J. E. H.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc