×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Marché mou

Par L'Economiste | Edition N°:742 Le 07/04/2000 | Partager

Le printemps est bien installé sans pour autant que les valeurs ne fleurissent à la Bourse de Casablanca. Apparemment, rien n'y fait. Bons résultats ou pas, les investisseurs continuent à bouder la place, estimant que "l'orange a été assez pressée". L'offre de papier n'est plus convaincante. L'indice général a bouclé sa première semaine d'avril en baisse. Il s'est établi vendredi à 731,99 points en régression de 0,14% par rapport à mercredi (jeudi étant férié en raison du 1er Moharram).
Une petite appréciation des volumes d'échanges sur le marché central est toutefois à relever. Ce compartiment a terminé la journée avec 83,6 millions de DH contre moins de 50 millions durant les séances précédentes. Ce sont les valeurs ONA et BCM qui ont drainé le plus de volume avec respectivement 38,3 et 14,8 millions de DH. Le cours de ces deux valeurs s'est affiché à la baisse. Lafarge Ciments arrive en troisième position avec près de 9 millions de DH pour un cours en hausse de 0,07% à 1.440 DH.
Le marché de gré à gré a enregistré l'échange de deux blocs. Il s'agit de 4.000 actions SMI au même cours que sur le marché central, soit 1.205 DH. La deuxième opération a porté sur 2.500 titres Fertima au prix unitaire de 160 DH. Ces transactions ont drainé au total 10,4 millions de DH.
En termes de cours, trois fortes variations ont été retenues. La valeur Crédor a perdu 5,59% par rapport à son cours du 3 avril. Elle a traité à 456 DH contre 483, pour 491 actions échangées. Toujours à la baisse, Oulmès a vu son cours régresser de 4,52% à 1.055 DH.
Les variations positives de cours sont très timides. Seule Zellidga a réussi à se dégager du lot, gagnant 6%. A noter cependant que cette variation n'est pas significative dans la mesure où l'opération n'a porté que sur 50 titres.

Hanaa FOULANI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc