×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Dossiers

Marché de la moto: Ces Asiatiques qui dérangent

Par L'Economiste | Edition N°:1763 Le 07/05/2004 | Partager

. La concurrence est rude et le marché étroit . La production de la moto économique s’essouffleAuto Expo, c’est aussi le salon de la moto. Mais contrairement aux voitures et autres véhicules, les deux-roues ne bénéficient pas du même intérêt. Un constat qui reflète la morosité du marché qui peine toujours à décoller. En comparaison avec les autres segments de la branche du matériel de transport, le poids des motocycles (mais aussi des cycles) demeure faible. Et pour cause, l’étroitesse du marché local. Mais aussi la vulnérabilité du produit national face à la concurrence asiatique. Celle-ci, soulignent les responsables du MCI, ne cesse de s’amplifier, notamment avec l’installation récente de nombreux concessionnaires. Résultat: le marché de la moto stagne depuis quelques années. Pis encore, il accuse une régression notoire en 2002. Les chiffres du MCI font état d’une production en cyclomoteurs économiques de 11.219 unités pour un montant de 52 millions de dirhams, soit une régression de 12,4% par rapport à 2001. Les ventes se sont établies, pour leur part, à 11.777 unités pour plus de 65 millions de dirhams, concentrées essentiellement dans les régions de Casablanca et Marrakech. A noter que les prix de vente des cyclomoteurs atteignent 7.000 dirhams. En dépit de ces contre-performances, souligne le directeur de la Production industrielle, Jamal Eddine El Jamali, la production de la moto présente des opportunités à l’exportation, notamment avec les derniers accords conclus entre le Maroc et d’autres pays arabes et africains.Flash-back. C’est à la fin des années 90 que le secteur des cycles et motocycles a connu son véritable essor. Celui-ci a été impulsé, indique-t-on auprès du MCI, en bonne partie par l’instauration en 1996 du projet du cyclomoteur économique. Celui-ci a stimulé l’activité de montage et de fabrication des pièces, parties et accessoires. A noter que ce projet prévoit l’exonération des droits de douane appliqués sur les articles et assortiments nécessaires à la fabrication du cyclomoteur et leur soumission à la taxe sur valeur ajoutée au taux réduit de 14% avec droit de déduction. Le fabricant s’engage, pour sa part, à respecter un prix plafond pour la commercialisation ainsi que des taux d’intégration. Ces derniers sont de 25% après 30 mois, à compter de la signature de la convention avec l’Etat. Actuellement, huit entreprises opèrent sur le marché marocain. Selon les cadres du MCI, les engagements pris par ces dernières en termes d’intégration ont été globalement respectés, sauf pour certains cas. Le ministère a été saisi pour apprécier la situation. Une enquête est en cours.


Et le vélo?

A l’instar du cyclomoteur, c’est le projet économique qui a impulsé la production du vélo. En 2002, elle atteint 58.797 unités. Les ventes qui enregistrent une croissance notable en milieu rural sont passées de 39.145 unités en 2001 à 56.156 en 2002. Les prix de vente varient entre 550 et 900 dirhams selon les modèles. Quatre entreprises opèrent actuellement sur ce marché. A noter que le taux d’intégration est de 70% pour le projet du vélo économique (après 60 mois de la signature de la convention).K.E.H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc