×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Malgré les déboires de Daewoo, Auto Nejma affiche une bonne santé financière

Par L'Economiste | Edition N°:991 Le 06/04/2001 | Partager

. Le résultat net a progressé de 23%. L'activité montage des véhicules utilitaires Mercedes devrait booster le chiffre d'affaires de 2001Auto Nejma a encore une fois respecté ses engagements. Comptant parmi les rares sociétés cotées qui annoncent régulièrement leurs perspectives chiffrées, le concessionnaire a réalisé une progression de 23% de son résultat net en 2000. Celui-ci s'est établi à 20 millions de DH contre 16,3 millions un an auparavant. Un dividende de 16 DH par action sera distribué aux actionnaires. Pour 1.503 véhicules vendus (toutes marques confondues), Auto Nejma a réalisé un chiffre d'affaires de 369,3 millions de DH en hausse de 23%. Parallèlement, sa marge a été améliorée de 16% à 98,8 millions de DH, bénéficiant essentiellement de la baisse de l'euro.Les ventes de véhicules utilitaires Daewoo, ont connu un net recul (-22%) en 2000. Les difficultés qu'a vécu le fabricant coréen et les conséquences de sa restructuration ont eu un effet direct sur la commercialisation de la marque au Maroc. M. Zakaria Hakam, directeur général d'Auto Nejma, affirme pourtant avoir la garantie de l'Etat coréen que Daewoo ne cessera pas son activité. Aux dernières nouvelles, des négociations sont en cours pour la reprise de l'activité de Daewoo par General Motors qui maintiendrait la marque. Toujours est-il que le concessionnaire marocain a dû vivre quelques mois difficiles, notamment durant le dernier trimestre 2000. Deux événements ont marqué l'exercice 2000, mais leur impact ne sera réel qu'en 2001. Il y a eu d'abord les négociations pour un contrat avec DaimlerChrysler pour la représentation des véhicules particuliers de mar-que Chrysler et Jeep. La carte a été obtenue en janvier 2001 et les premiers véhicules seront commercialisés début juin. Mais le fait majeur reste le démarrage de l'activité montage et distribution des véhicules utilitaires Mercedes Benz. Cette nouvelle activité a pesé sur les charges d'exploitation de la société qui sont passées de 48,1 millions de DH à 58,4 millions à fin décembre 2000 (+22%). Les dirigeants d'Auto Nejma comptent cependant se rattraper dès juin prochain avec la commercialisation des premiers camions Mercedes montés localement. Le concessionnaire table sur des ventes de l'ordre de 304 véhicules utilitaires et 600 voitures particulières pour la marque allemande. «Nos carnets de commandes à la fin du premier trimestre 2001 dépassent déjà les budgets établis en janvier«, affirme M. Hakam. Pour les utilitaires Mercedes, Auto Nejma entend s'aligner sur les prix de la concurrence. Pour l'exercice 2001, le management vise une augmentation du chiffre d'affaires d'au moins 45% à 537,4 millions de DH. Le résultat net devrait s'améliorer de 40% à 28 millions de DH.Hanaâ FOULANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]conomiste.com
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc