×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Enquête

    Malgré la multiplication des écoles privées : La fac fait le plein

    Par L'Economiste | Edition N°:238 Le 11/07/1996 | Partager


    Public ou privé, l'enseignement supérieur offre actuellement une panoplie de formations. Les bac avec mention ont la cote et accroissent les chances des candidats aux grandes écoles. La faculté accueille cependant le plus d'étudiants.


    Après le bac, c'est la vraie galère qui commence. L'expression revient souvent dans la bouche des nouveaux bacheliers. Où et quand s'inscrire, ils s'y prennent souvent à la dernière minute. Trois possibilités s'offrent à eux: l'école publique sur concours, l'école privée ou la fac. Pour la première option, les dates limites sont dépassées. Les inscriptions dans les écoles privées sont encore ouvertes et le restent jusqu'en septembre pour quelques-unes. Pour la fac, les inscriptions n'étaient pas encore annoncées à l'heure où nous mettions sous presse.

    Pour les écoles, la mention constitue le premier droit d'entrée. "Un bac sans mention est un petit bac", indique Mme Rachida Moukni, orientatrice à la délégation Casa-Anfa. Dans le système d'enseignement public, la mention est la moyenne des notes au-delà de 12. Cette moyenne est obtenue en divisant la somme de toutes les moyennes du secondaire (la moyenne de chaque année est multipliée par un coefficient donné) par la somme des coefficients.

    Les bacs type sciences math et sciences expérimentales ont la cote. Ils ouvrent l'accès à pratiquement tous les établissements. Les bacs techniques semblent un peu oubliés, ne pouvant intégrer que les établissements assurant des formations spécifiques.

    Par ailleurs, les écoles d'ingénieurs sont les plus prisées. Elles exigent un bac sciences math, la préparation des classes de mathématiques supérieures et mathématiques spéciales, puis la réussite au concours général. Selon le niveau des points obtenus, l'étudiant pourra choisir entre l'Ecole Mohammédia des Ingénieurs, l'Ecole Hassania des Travaux Publics, Ecole Nationale de l'Industrie Minérale, l'Ecole Nationale Supérieure d'Electricité et de Mécanique, l'Ecole Nationale des Pilotes de Ligne, l'Institut National des Postes et Télécommunication, etc.

    De même, toutes les autres écoles et instituts exigent un "excellent" dossier. L'étude de dossier est amorcée avant même que l'élève ne finisse son cursus éducatif. Ainsi, pour ceux qui n'auraient pas été informés des dates limites de dépôt de dossier, le choix sera limité. "Nous recevons très souvent des élèves brillants qui ratent leur entrée dans une grande école faute d'informations", souligne Mme Moukni.

    Par matières, les mathématiques arrivent en tête dans les exigences des écoles. Alors que l'enseignement est dispensé en arabe dans tous le cursus éducatif, un bon niveau en français est requis. L'anglais commence à apparaître aussi parmi les critères de sélection. Ainsi, l'Ecole des Sciences de l'Information, qui procède à une présélection et concours, retient les bacheliers qui ont suivi des cours d'anglais. L'Université Al Akhawayn, pour son programme "Undergraduate" qui offre le bachelor (Licence), exige un TOEFL avec un minimum de 530 points.

    A côté des établissements publics, des écoles privées ont depuis 10 ans investi l'enseignement supérieur. Les formations en gestion et management arrivent en tête des filières proposées, les formations techniques de pointe restent souvent du ressort du public. Le coût des études selon chaque établissement varie entre 18.000 et 27.000DH annuellement. La plupart de ces écoles proposent, par ailleurs, des possibilités de bourses et de crédits-études.

    Pour la rentrée 1996/97, le choix sera encore plus large. Ainsi, une nouvelle école Polyfinance ouvrira ses portes pour former des financiers. Une autre a opté pour la communication, c'est l'Ecole Supérieure de Communication.

    Pour des raisons financières essentiellement, les facultés restent le "refuge" pour un grand nombre de bacheliers. Les branches économie et droit attirent le plus les candidats.

    Malika EL JOUHARI


    Quelle formation, pour quel bac?


    · Bac Lettres
    Faculté des lettres et des sciences humaines
    Faculté de droit et des sciences économiques
    Institut Supérieur de Tourisme, ISITT (Tanger)
    Institut National de l'Action Sociale, INAS (Tanger)
    Ecole des Sciences de l'Information ESI (Rabat)
    Institut National des Sciences de l'Archéologie et du Patrimoine, INSAP (Rabat)
    Institut Supérieur d'Art Dramatique et d'Animation Culturelle, ISADAC (Rabat)
    Institut Royal de formation des Cadres de la Jeunesse et Sport, IRCJS (Rabat)
    Ecole des beaux-arts
    Centre de Formation des Instituteurs, CFI
    Académie Royale Militaire, ARM
    Ecole Nationale d'Administration
    Ecoles privées (Art'com, Ecole libre des Arts et métiers, CNCD, Egico sup, IHEES, etc...)

    · Bac Sciences expérimentales
    Faculté des lettres et sciences humaines
    Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales
    Faculté des sciences
    Faculté des sciences et techniques (Mohammédia)
    Faculté de médecine
    Faculté de médecine dentaire
    Institut Supérieur de Commerce et d'Administration des Entreprises, ISCAE
    Ecoles Nationales de Commerce et de Gestion, ENCG (Agadir, Settat et Tanger)
    ISITT (tourisme)
    Institut National des Statistiques et d'Economie Appliquée, INSEA (Rabat)
    Ecole Nationale d'Agriculture de Meknès, ENA
    Institut Agronomique et Vétérinaire HassanII, IAV
    Ecole Nationale d'Architecture, ENA (Rabat)
    Institut supérieur des études maritimes, ISEM (Casablanca)
    Ecoles supérieures de technologie, EST (Agadir, Casablanca, Fès et Oujda)
    INAS (social)
    ESI (information)
    INSAP (archéologie)
    ISADAC (art dramatique)
    IRCJS (jeunesse et sport)
    Institut des mines de Marrakech (IMM)
    Ecole des beaux-arts
    CFI (instituteurs)
    ARM (militaire)
    Ecole Nationale de Santé Militaire, ENSM (Rabat)
    Ecole Royale Navale, ERN (Casablanca)
    Ecole Royale de l'Air (Marrakech)
    Toutes les écoles privées (HEM, EDHEC, ESIG, ESG, etc...)

    · Bac Sciences math
    Faculté des lettres et sciences humaines
    Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales
    Faculté des sciences
    Faculté des sciences et techniques (Mohammédia)
    Faculté de médecine
    Faculté de médecine dentaire
    Classes préparatoires de mathémaiques supérieures et spéciales
    INSEA (statistiques)
    ISCAE (commerce et gestion)
    ENCG (gestion)
    ISITT (tourisme)
    ENA (agriculture)
    IAV (agronomie)
    ENA (architecture)
    ISEM (maritime)
    EST (technologie)
    INAS (social)
    ESI (information)
    INSAP (archéologie)
    ISADAC (art dramatique)
    IRCJS (jeunesse et sport)
    IMM (mines)
    Ecole des beaux-arts
    CFI (instituteurs)
    ARM (militaire)
    ENSM (santé militaire)
    ERN (naval)
    ERA (Air)
    Toutes les écoles privées

    · Bac Sciences économiques
    Faculté des lettres et sciences humaines
    Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales
    INSEA (statistiques)
    ISCAE (commerce et gestion)
    ENCG (gestion)
    ISITT (tourisme)
    INAS (social)
    ESI (information)
    INSAP (archéologie)
    ISADAC (art dramatique)
    IRCJS (jeunesse et sport)
    Ecole des beaux-arts
    CFI (instituteurs)
    ARM (militaire)
    Les écoles privées de management et de gestion.

    · Bac Secrétariat
    Faculté des lettres
    Faculté de droit
    ISITT (tourisme)
    EST (technologie)
    Ecole nationale supérieure de l'enseignement technique
    INAS (social)
    ESI (information)
    INSAP (archéologie)
    ISADAC (art dramatique)
    Ecole des beaux-arts
    CFI (instituteurs)
    ARM (militaire)

    Malika EL JOUHARI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc