×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Magnifique biographie d’Ibn al-Arabi

Par L'Economiste | Edition N°:2165 Le 06/12/2005 | Partager

. Signé par Mehdi de Graincourt et parrainé par la BMCI, le livre est en vente. L’auteur devenu musulman nous transporte dans un voyage spirituelDisponible en français et en anglais à partir d’aujourd’hui dans les grandes librairies du Royaume au prix de 900 DH, «Sur la voie de Ibn al-Arabi, les révélations de Fès et Marrakech», est un ouvrage magnifique. La maison d’édition Senso Unico, en a imprimé 2.300 exemplaires en français et 700 en anglais, et compte éventuellement le rééditer en cas d’épuisement des stocks. Ileana Marchesani, directrice de Senso Unico, a tenu à préciser lors de la séance de présentation de l’ouvrage, que le soutien de la BMCI n’est pas un soutien commun. «La BMCI nous a accompagnés dans la réalisation de cet ouvrage depuis le démarrage du projet. La banque est très exigeante au niveau de la qualité, ce qui nous-mêmes nous incite à relever des défis». L’éditrice a veillé personnellement au moindre détail, afin que l’ouvrage soit particulièrement beau et raffiné. Par-dessus tout, elle a fait en sorte qu’il y ait une véritable harmonie entre l’iconographie et le texte. Défi relevé, l’ouvrage est passionnant. Il raconte la vie, de manière romancée, d’Ibn al-Arabi, un grand soufi, né en Andalousie au XIIe siècle et qui prônait la tolérance religieuse, l’amour et la compassion. Ibn al-Arabi a effectué de fréquents séjours à Fès et Marrakech. Ces étapes, fondamentales dans son cheminement spirituel, s’avèrent des lieux de révélations décisives et son point de départ pour le Proche-Orient. Fès est également une halte importante dans sa vie familiale puisque c’est là qu’il établit sa mère et marie ses deux sœurs. L’enseignement d’Ibn al-Arabi s’adresse aussi bien aux croyants religieux qu’aux athées, qui peuvent y trouver des principes éternels et universels. Dans ce livre, «le maître», Ibn al-Arabi, prend lui-même la parole et transmet son enseignement d’une façon claire et limpide, de manière à ce que les textes soient accessibles à tous. Il transmet un message de paix et invite le lecteur, quelle que soit sa confession, à combattre, guerres, fanatisme et terrorisme.Si de nombreux essais ont été consacrés à ce grand homme, jamais encore de biographie n’avait été publiée, dans laquelle lui-même prend la parole. Mehdi de Graincourt, l’auteur des textes de l’ouvrage, est un jeune Français, natif du Burkina Faso, issu d’une famille de la noblesse française. Psychanaliste de formation, il est passionné de mysticisme, ce qui l’a conduit à plusieurs reprises à effectuer des retraites spirituelles dans le silence et le recueillement de monastères. «J’étudie le soufisme et l’œuvre d’Ibn al-Arabi depuis 20 ans. J’ai décidé d’écrire cet ouvrage parce que je me sens très proche de lui. Il m’est d’ailleurs apparu en rêve et ce fut une véritable révélation pour moi», confie l’auteur de l’ouvrage. Le texte est enrichi par de belles illustrations, témoignages de dix siècles d’art islamique, chrétien et juif. Des reproductions d’œuvres uniques, un émouvant manuscrit inédit de la main d’Ibn al-Arabi, des photographies contemporaines troublantes signées Stefano Ciannella, et des pages du Kalila Wa Dimna de la Bibliothèque royale de Rabat sont contenues dans cet ouvrage. Bernard Abdallah Duboy a apporté sa contribution par le biais de la relecture des textes. De même que Jibraïl Mandel Khân, Khalîfa de la confrérie soufie Jerrahi-Halveti en Italie, professeur universitaire et écrivain, qui a préfacé l’ouvrage.


Culture et musique classique

Depuis 2000, la BMCI valorise le patrimoine culturel marocain en parrainant chaque année l’édition d’un beau livre d’art. Parmi les ouvrages qu’elle a parrainés les années dernières, «Art et architectures berbères du Maroc, «Casablanca, portrait d’une ville», «Fez dans la Cosmographie d’Al Hassan ben Mohammed al-Wazzan az-Zayyati, dit Léon l’Africain», «Le voyage du sultan Moulay Hassan au Tafilalt du 29 juin au 28 décembre 1893». La BMCI soutient depuis trois ans le développement de l’écriture et de la lecture à travers le Grand Prix de la Nouvelle. Elle parraine également l’Ecole internationale de musique et de danse, l’Orchestre philarmonique du Maroc, le concours international de musique du Maroc, le printemps musical des Alizés et le Concours national de musique du Maroc. Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc