×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Affaires

Lydec: Bilan satisfaisant en 2007

Par L'Economiste | Edition N°:2873 Le 03/10/2008 | Partager

. Un chiffre d’affaires de 4,45 milliards de DHL’année 2007 a constitué une date charnière pour Lydec dans l’histoire de son engagement avec la ville de Casablanca. L’opérateur, qui prend en charge la distribution de l’électricité et de l’eau potable ainsi que le service d’assainissement au bénéfice de plus de 4 millions d’habitants du Grand Casablanca, a comptabilisé dix années de gestion déléguée, soit le tiers du mandat qu’il a décroché auprès de l’autorité délégante. Un bilan d’étape sur lequel Jean-Pierre Ermenault, directeur général de Lydec, jette un regard satisfait: «Au terme de cette période de dix années, près de 7 milliards de DH ont été investis, dont 33% pour renforcer le patrimoine de la ville en infrastructures d’assainissement, autant en électricité et 22% en eau potable. Pour les vingt prochaines années, le programme d’investissement s’élèvera à 10,481 millions de DH». Dans le document consignant les agrégats de l’exercice écoulé, on relève, entre autres indicateurs clés, que l’opérateur a réalisé un chiffre d’affaires global de 4,45 milliards de DH ainsi répartis sur ses trois métiers de base: 3,229 milliards de DH dans la distribution d’électricité (72%), 953 millions de DH dans la distribution d’eau (22%) et 268 millions de DH dans l’assainissement (6%). Les investissements mobilisés par Lydec en 2007 se sont chiffrés à 842 millions de DH (dont 377 millions de DH à titre de financement propre). Leur ventilation est comme suit: 300 millions de DH dans l’électricité (36%), 337 millions de DH dans l’assainissement (40%), 164 millions de DH dans l’eau (19%) et 41 millions de DH dans les communes (5%). La construction du poste source Aïn Harrouda 225 kV/20 KV, équipé de deux transformateurs de 70 MVA, était l’un des chantiers les plus importants engagés en 2007 par Lydec. Ce poste permettra la sécurisation de l’alimentation de la zone est de la wilaya. Il desservira dans un premier temps 80.000 clients particuliers et une centaine de grandes entreprises. D’un autre côté, les actions mises en œuvre en 2007 ont relevé le rendement du réseau de 0,3 point par rapport à 2006 pour s’établir à 93,6%. Les effectifs de l’opérateur s’établissaient, au 31 décembre 2007, à 3.346 salariés, dont 433 cadres, 938 agents de maîtrise et 1.975 agents d’exécution. À signaler que la structure de l’actionnariat de Lydec a connu du changement en 2007. Suez Energie Services (SES) a cédé ses actions à Suez Environnement qui détient de ce fait 51% du capital, soit un montant de 408 millions de DH. SES a conservé 10 actions. Le reste du capital est constitué comme suit: Fipar Holding CDG avec 160 millions de DH (20%), RMA Watanya avec 120 millions de DH (15%) et un flottant de 112 millions de DH (14%). J. R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc