×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Lors de la quinzaine suisse : Cauderay confirme son implantation

    Par L'Economiste | Edition N°:75 Le 15/04/1993 | Partager

    Deux clichés sont attachés à la Suisse: c'est le pays des banques et de la précision qui s'était révélé au monde, avec la fameuse horlogerie. Depuis, les Japonais ont développé les montres à quartz, laissant aux Helvètes, quelques créneaux bancaires, comme les machines à compter l'argent, billets et espèces. L'argent ne circule entre Genève et Lausanne qu'en écriture comptable, mais encore, en espèces sonnantes et trébuchantes.

    C'est pourquoi, Cauderay s'est présenté comme une entreprise typiquement suisse, à la quinzaine récemment organisée à Casablanca. L'entreprise qui a créé une filiale marocaine en 1989 profitait de l'occasion pour exposer ses dernières "machines à sous" et ses installations de détection pour domicile, qui trouvent un intérêt nouveau, avec le sentiment d'insécurité qui grandit dans les villes. Pour ses clients banquiers, l'entreprise arrive avec des encartoucheuses de monnaie, qui comptent jusqu'à 1.500 pièces/minute et les insère dans des rouleaux. Ou bien les compteuses "simples" qui traitent jusqu'à 2.100 pièces minute qu'elles trient, par reconnaissance des tailles: elles sont conçues, dans les usines suisses en fonction des pays de destination, de la taille des pièces. Les créneaux visés sont les guichets bancaires et les entreprises industrielles où les paies donnent encore lieu à des comptages fastidieux.

    Quant aux compteuses de billets elles sortent du stade micro-mécanique pour entrer dans l'ère électronique de la reconnaissance du billet. La transparence des billets permet le tri. Le réglage d'épaisseur, manoeuvre délicate pour le caissier est supprimée. Monaie, billets, l'entreprise suisse s'intéresse aussi à la distribution de chéquiers, qui peuvent être remis, en self-service, par les guichets automatiques.

    L'entité suisse, qui se définit comme une entreprise "d'installations électriques", étend son activité à l'ingénierie technique du bâtiment, qu'elle réalise pour la résidence Elite, en plein centre de Marrakech: elle y planifie les installations sanitaires, la ventilation, l'électricité... Un second oeuvre et une finition suisse pourraient attirer la clientèle européenne.

    L'activité d'ingénierie technique permettra sans doute à Cauderay de promouvoir l'usage du matériel de sécurité qu'elle importe et installe . Ainsi l'alarme sans fil arrive, pour les domiciles. Surtout, elle dispense des câblages pour lesquels il fallait creuser les murs. Les détecteurs à infra-rouges fonctionnent désormais à pile. Ils signalent la présence d'intrus à une centrale à microprocesseurs. Une alarme est déclenchée ou même un message sur un numéro de téléphone est programmé.

    M.C.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc