×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

L'Oréal s’offre Body Shop

Par L'Economiste | Edition N°:2237 Le 20/03/2006 | Partager

. Une transaction de près d’un milliard d’eurosLe numéro 1 mondial des cosmétiques, le français L’Oréal, va acheter la chaîne britannique de magasins Body Shop pour 652 millions de livres (940 millions d’euros), a-t-il annoncé vendredi 17 mars dans un communiqué. L’Oréal précise qu’il a reçu de la part des fondateurs Gordon et Anita Roddick ainsi que de l’ensemble des administrateurs de The Body Shop, «leur engagement irrévocable d’apporter leurs titres à l’offre». «Cette acquisition renforcera le portefeuille de marques de L’Oréal, avec une marque très complémentaire, à l’identité et aux valeurs fortes. L’Oréal s’engage à respecter ces valeurs», commente le groupe. Ce rachat n’est pas une surprise. L’Oréal avait indiqué le 23 février étudier la possibilité de ce rachat. Cette acquisition permet à L’Oréal de renforcer sa présence dans la distribution. The Body Shop, connu depuis 1976 pour ses savons aux fruits et son opposition à l’expérimentation sur les animaux, comptait 2.085 boutiques dans 54 pays du monde fin août 2005 et a réalisé un chiffre d’affaires de 419 millions de livres (603 millions d’euros) sur l’exercice achevé fin février 2005. Les principaux marchés du groupe sont la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. Il s’est implanté l’an dernier en Russie et en Jordanie. Les fondateurs de Body Shop, Gordon et Anita Roddick détiennent 19,2% du capital et sont membres non exécutifs du conseil d’administration. L’un de leurs amis, Ian McGlinn, qui leur avait prêté de l’argent pour lancer l’entreprise, a une participation de 21%. Le fonds américain Fidelity est le premier actionnaire institutionnel avec environ 13% du capital. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc