Affaires

Location longue durée
ALD Automotive lance des solutions de reporting

Par L'Economiste | Edition N°:1994 Le 06/04/2005 | Partager

. Un logiciel qui permet le suivi en ligne de la flotte. Mais aussi une plate-forme dédiée à l’expertise et la revente. Le fleet management pour compte, un axe de développement ALD Automotive compte monter en régime. La filiale location longue durée de Société Générale a mis en place deux dispositifs jugés novateurs sur le marché marocain. Elle vient de lancer une solution de reporting on line, ALD International Reports. Il s’agit d’un logiciel de gestion du parc dédié aux entreprises qui permet le suivi à distance et en temps réel ainsi que le contrôle du kilométrage. «Car, en fait, le loyer d’un véhicule n’est qu’une partie de la problématique automobile», explique Vincent Kneppert, DG d’ALD Automotive. Selon lui, dans les entreprises structurées, l’exploitation d’un parc automobile constitue la deuxième classe de charges après les salaires. Aujourd’hui, ajoute-t-il, la stratégie consiste à renforcer l’offre commerciale en se positionnant sur la gestion du parc plus que la location. En effet, à l’image de sa maison mère, ALD Automotive se positionne dans la gestion pour compte de flottes qui ne lui appartiennent pas forcément. Les entreprises publiques, les administrations et offices constituent pour nous une cible importante en termes de fleet management, précise Hicham Bennouna, directeur de l’Exploitation. Un métier purement technique qui nécessite un savoir-faire et une méthodologie éprouvée, est-il ajouté. L’expertise de conseil n’est pas en reste puisque ALD propose également des prestations d’audit et de diagnostic (diagnolyse). Par ailleurs, des inspecteurs techniques évaluent les prestations des garagistes agréés et concessionnaires au cours de la maintenance. L’enjeu est d’intéresser le client à la valeur de revente du véhicule dont il dispose et aux bonnes pratiques de gestion et d’entretien, ajoute Bennouna. Les clients ALD signent une charte de bonne conduite afin de réduire le risque de sinistralité et d’endommagement du véhicule. Mais le directeur Exploitation reconnaît néanmoins qu’en général, le concept de location de longue durée n’est pas encore bien ancré dans l’entreprise pour au moins deux raisons. D’abord, un problème culturel qui s’attache à la notion d’acquisition et de propriété du véhicule. Ensuite, quelques résistances dues notamment au «sevrage» que cela entraîne pour des gestionnaires internes de parc. Il faut dire aussi que pour de nombreuses personnes, la location longue durée équivaut à un fort kilométrage.L’entreprise annonce en outre l’ouverture prochaine d’un Welcome center. C’est une plate-forme technique de 2.400 mètres carrés qui se situe à Tamaris (dans la région de Casablanca). Le centre devra assurer des prestations de livraison de véhicules neufs, de dépôt de stockage du pool fleet ainsi que la restitution de véhicules en fin de contrat. Mais aussi, servir d’espace de revente pour les véhicules d’occasion (VO) une fois expertisés. C’est là encore un créneau à fort potentiel de développement, reconnaissent les responsables de ALD, dans un contexte de démantèlement tarifaire. La traçabilité des véhicules, le détail des réparations et la garantie des pièces d’origine ainsi que le label ALD devront constituer un argument commercial de taille, est-il souligné. Pour les concepteurs de ce projet, les prestations VO devront permettre de contribuer à assainir le parc roulant et contribuer à la structuration du marché de la revente (tarification selon des normes, historique, valeur résiduelle…). Principale cible sur ce créneau: les PME mais aussi une clientèle de particuliers à développer. ALD compte, dans un deuxième temps, étoffer le Welcome center, par un réseau et des antennes notamment à Agadir et Tanger. A rappeler que ALD dispose d’un parc important estimé à quelque 1.900 véhicules auprès d’un portefeuille de 220 clients, soit 19% du marché, selon Vincent Kneppert. Le marché de la longue durée compte quelque 14 intervenants, principalement des filiales de banques, avec une flotte de près de 10.000 voitures. Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc