×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Littérature: Le grand prix du mérite est revenu à Mohamed Kacimi

Par L'Economiste | Edition N°:893 Le 13/11/2000 | Partager

. Présidée par SM le Roi Mohammed VI, la cérémonie de la remise des prix a eu lieu la semaine dernière à Marrakech Six écrivains marocains ont été primés. Une cérémonie de remise du grand prix du mérite et du prix du Maroc du livre a eu lieu jeudi dernier et a été présidé par SM le Roi Mohammed VI. Le grand prix du mérite est revenu au plasticien et poète Mohamed Kacimi pour l'ensemble de son oeuvre. Né en 1942 à Meknès, l'auteur a créé l'Association des amis des arts dans la même ville. Il est également cofondateur de l'association culturelle Al Baât Attaqafi (la renaissance culturelle). Figure parmi ses recueils l'ouvrage poétique en français «L'Eté blanc«. Pour sa part, M. Abdelkader Chaoui a remporté le prix de la créativité littéraire pour son roman «La place d'honneur«. Né en 1950, il est l'auteur de plusieurs ouvrages, notamment «Attakhalouf wa Nahda« en 1999 et «Kitaba wa El Woujoud« en 2000. Quant au prix de l'essai littéraire et artistique, il a été décerné à Ahmed Ziadi pour son livre «Les tendances nationales dans la prose marocaine moderne sous le protectorat, 1912-1956«. Né en 1945, l'auteur a publié en 1998 «L'histoire du nationalisme marocain à travers le roman marocain«. Par ailleurs, le prix de la traduction a été octroyé à Mohamed Ellaouzi (né en 1950) pour son texte «Au-delà de la rivière: anthologie de la nouvelle iranienne contemporaine«. Cet écrivain, qui a fait ses études en Iran, s'est inspiré de la culture perce. Il est d'ailleurs professeur de la langue perce et la littérature d'Iran à la Faculté des Lettres de Rabat. Il est à noter que le prix des sciences humaines, sociales et juridiques est revenu à deux ouvrages: «Analyse des origines du despotisme: lecture dans la littérature sultanienne« de Abdellatif Kamal, professeur universitaire dans la branche «Philosophie« à la Faculté des Lettres de Rabat depuis 1977, et «Argumentation et structuration: recherche sur les spécifités de l'esprit scientifique« de Benaceur Bouazzati (né en 1951), également professeur de philosophie à la même faculté. Parmi ses ouvrages, «La révolution civilisationnelle en Europe durant le 15ème siècle«. Enfin, le prix de sciences et technologie a été remis à Ismaël Boujnane pour son ouvrage: «Ressources en races moutonnières au Maroc«. L'auteur est né en 1954 et est professeur-chercheur à l'Institut agronome et vétérinaire Hassan II de Rabat depuis 1981. F. Z. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc