×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Lire vite

    Par L'Economiste | Edition N°:231 Le 23/05/1996 | Partager

    · Les Fourchettes d'Or de Casablanca
    Le "Club des uniques" est une association regroupant trente fins gastronomes et qui s'est fixé pour but de distinguer chaque année les restaurateurs les plus méritants de Casablanca. Sont pris en compte les vins, le repas, le service et le cadre dans lequel le repas se déroule, et ce, non seulement pendant un dîner statutaire, mais durant toute l'année, lorsque les membres du Club fréquentent ces restaurants à titre individuel. Ont été primés pour cette année:
    - Retro 1900: Grandes Fourchettes d'Or de la gastronomie;
    - Holiday Inn Crown Plaza: Fourchettes d'Or des restaurants d'hôtels;
    - A Ma Bretagne: Fourchettes d'Or des restaurants.

    · Précisions médicales
    L'Association Marocaine d'Information Médicale, en réponse à beaucoup d'interrogations qui lui sont parvenues, apporte quelques éclaircissements sur la contraception hormonale moderne et l'efficacité d'un médicament contre le cancer du sein:
    - "Le comité européen des spécialités pharmaceutiques, réuni les 16, 17 et 18 avril dernier, stipule qu'il n'y a eu aucun changement dans la prescription et l'utilisation des pilules contraceptives dites nouvelles et qu'en respectant les contre-indications (la non-prescription chez des femmes à risque veineux) et les précautions d'emploi, la contraception moderne offre une efficacité associée à une meilleure qualité de vie".
    - "Par ailleurs, le Tamoxifène, très efficace contre certains cancers du sein, a été jugé cancérigène par l'OMS. Cet effet indésirable, connu depuis plusieurs années et constamment surveillé, représente cependant un faible risque par rapport aux bénéfices. C'est pourquoi la poursuite de cette thérapie reste justifiée".

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc