×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Lire vite

    Par L'Economiste | Edition N°:156 Le 01/12/1994 | Partager

    . Fondation Connaissance du Maroc : Conférence-débat le 18 décembre

    La Fondation Connaissance du Maroc organise la deuxième édition de sa conférence-débat sur "L'état du Maroc", le 8 décembre prochain. Les thèmes majeurs qui seront abordés au cours de cette rencontre seront l'alternance et la croissance à "grande vitesse" après le PAS. La discussion aura comme support un rapport établi par une équipe pluridisciplinaire d'universitaires marocains. Ce rapport tente d'identifier les changements opérés dans la vie politique et économique et dans la société marocaine, de la manière la plus objective possible. Le plateau-débat sera composé de Badia Skalli, Taieb Chkili, Khalid Jamaï, côté marocain, et Jean Daniel, Jean-Louis Servan Schreiber, Jean Wolf, côté étranger. La Fondation Connaissance du Maroc innove cette édition par la remise de son Prix 1994 récompensant des personnes ou institutions ayant contribué à faire connaître le Maroc ou l'un de ses aspects, par un travail de recherche, une étude ou action sur le terrain... Près de 40 candidats sont, pour cette édition, en compétition pour cinq prix d'une valeur de 40.000 DH chacun, relatifs à l'art et la culture, la recherche scientifique, les sciences humaines et sociales, l'économie et la finance et enfin les sciences politiques.

    Par ailleurs, le rapport confectionné annuellement sur "L'état du Maroc" est diffusé en quelque 200 exemplaires à l'étranger par le biais de ce que la Fondation dénomme relais (organisations non gouvernementales, ambassades, les amis du Maroc...).

    Autre innovation, la Fondation organisera durant l'année 1995 une série de tables rondes sur des thèmes particuliers en présence d'une assistance restreinte. Elle se rend compte également que sa composition demeure élitiste et voudrait être plus représentative en intégrant plus de jeunes et de femmes.

    . Pêche: Un bateau vendu pour la CCG

    Le tribunal de première instance d'Agadir réalisera la vente judiciaire d'un bateau de pêche appartenant à la société Kaïda II, au profit de la Caisse Centrale de Garantie. La vente aura lieu le 15 décembre à 10 heures au port d'Agadir, aux enchères publiques. Le bateau "Alataif IV", d'un tonnage brut de 138 tx et net de 70 tx mesure 29,50m de long et 7,75m de large et a été construit en 1989 en Espagne. La mise à prix est de 6,45 millions de Dirhams.

    . Un comité bilatéral CGEM - CEMAI (Mexique)

    M. Alberto Sanchez Plazuelos, président du Conseil des Chefs d'Entreprises Mexicains pour les Affaires Internationales (CEMAI), et M. Saâd Kettani, président de la Commission des Relations extérieures et de l'Information de la Confédération Générale Economique Marocaine (CGEM), ont signé un accord de coopération entre les deux organisations patronales.

    Cet accord institue un Comité bilatéral des chefs d'entreprises et vise à stimuler les transactions commerciales, d'investissements et la diffusion d'informations économiques.

    L'accord marque la volonté des opérateurs marocains de s'orienter vers de nouveaux marchés dont ceux de l'ALENA.

    . Un comité Internet

    Un comité de suivi des journées Internet a été constitué. Son secrétariat permanent est basé à l'Ecole des Sciences de l'Information.

    Il est composé des membres du comité d'organisation de ces journées. Il s'est donné comme objectifs de maintenir la synergie créée lors du colloque et de mettre en place la section marocaine de l'Internet Society.

    Par ailleurs, le comité veut piloter et coordonner les opérations de sensibilisation et d'information concernant Internet et son utilisation.

    Il veut aussi associer les acteurs impliqués dans le processus d'exploitation de l'information via Internet (producteurs et diffuseurs d'information, formateurs, techniciens, spécialistes des télécommunications). Le comité veut organiser et animer des sessions de formation.

    . La BNTS au Salon Inversé de l'Approvisionnement Méditerranéen

    Du 7 au 9 mars 1995, se tiendra à Toulouse la 5ème édition du Salon Inversé de l'Approvisionnement Industriel Méditerranéen (SIAM).

    La Bourse Nationale de Sous-Traitance et de Partenariat (BNSTP) assure cette année, pour la 4ème fois consécutive, l'organisation de la participation des entreprises marocaines à ce Salon strictement professionnel.

    Les exposants seront des donneurs d'ordre et des acheteurs à la recherche de sous-traitants et de fournisseurs de produits (équipements et services industriels). Ils exposent sur leurs stands leurs besoins industriels et leur problèmes.

    Les visiteurs sont des industriels sous-traitants, fabricants et fournisseurs de produits et équipements industriels, et des prestataires de services liés à l'Industrie, à la recherche de nouvelles opportunités de marché.

    Cette manifestation multisectorielle fonctionne exclusivement sur rendez-vous pré-programmés et communiqués aux participants à l'avance, pour leur permettre d'optimiser leur présence au salon.

    Un exposant peut rencontrer jusqu'à 90 nouveaux partenaires potentiels.

    Les points forts du Salon sont notamment l'électronique, la mécanique, l'aéronautique, l'agro-alimentaire, le médical... Plusieurs pôles thématiques seront mis en place à l'édition 95, parmi lesquels: un pôle "voiture électrique", un pôle "environnement", un pôle "entreprises certifiées Iso 9000", un pôle "santé".

    Pour votre inscription et information, contacter avant le 23 décembre:

    BNSTP: 26 Rue d'Avesnes, Casablanca.

    Tél: 20.48.41/42/43 - Fax: 40.47.85.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc