×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

L'investissements Industriels de Mars : Progression de l'investissement global

Par L'Economiste | Edition N°:32 Le 04/06/1992 | Partager

Au cours du mois de Mars 1992, le nombre de dossiers ayant reçu le visa de conformité du Ministère du Commerce et de l'Industrie a été de 286 dossiers dont 103 créations et 183 extensions. Par rapport à Février 1992, le nombre de dossiers a diminué de 37 projets. Par contre, par rapport au même mois de l'année dernière le nombre de dossiers a progressé de 36.
En progression de 55% par rapport à Février 1992, et de 112% par rapport à Mars 1991, l'investissement global a atteint 1.518 millions de Dirhams.
Cet investissement nécessitera des dépenses en devises de 1.113 millions de Dirhams, soit une augmentation de 92% par rapport au mois précédent et +155% par rapport au même mois de l'année dernière.
Ces investissements permettront la création de 8.796 emplois soit une augmentation de 27% par rapport à Février 1992 et +39% par rapport au même mois de l'année dernière. Parmi les affaires initiées au cours de ce mois, 48% visent l'exportation d'une partie ou de la totalité de leur production.

La participation des promoteurs privés marocains aura constitué au cours de ce mois 54% de l'investissement global.
La part des promoteurs étrangers a atteint 44% de l'investissement total. Les 2% restant sont l'oeuvre du secteur public.
L'investissement moyen par dossier est de 5 millions de Dirhams pour la création de 31 emplois nécessitant chacun 172.000 Dirhams.
Au terme du premier trimestre de l'année l'investissement global a atteint 3.208 millions de Dirhams. Par rapport à la même période de l'année dernière, il a progressé de 64%.
Pour la même période, l'investissement étranger a atteint 864 millions de Dirhams, soit +198% par rapport au premier trimestre de 1991.
L'investissement public, quant à lui a progressé de 170%.

L'analyse sectorielle des affaires initiées au cours de Mars 1992 marque la prédominance des entreprises à caractère industriel. Elles représentent 45% des investissements totaux, 24% des emplois créés et 13% du nombre de dossiers.
Les industries chimiques et parachimiques occupent la deuxième place avec 23% des investissements totaux, 16% des emplois créés et 23% du nombre de dossiers. Les industries textiles et du cuir occupent la 3ème place avec 12% des investissements totaux, 36% des emplois créés et 31% du nombre de dossiers. La quatrième place revient aux industries agro-alimentaires avec 12% des investissements totaux, 17% des emplois créés et 15% du nombre de dossiers. Les industries métalliques et mécaniques occupent la 5ème place avec 7% des investissements totaux, 4% des emplois créés et 10% du nombre de dossiers. Viennent ensuite les industries électriques avec 1% des investissements totaux, 1% des emplois créés et 3% du nombre de dossiers. Les entreprises de service lié à l'industrie viennent en dernier lieu avec moins de 1% des investissements totaux.
L'analyse régionale marque la prédominance de la province de Kénitra avec 576 millions de Dirhams d'investissement. La Wilaya du grand Casablanca occupe la 2ème place avec 277 millions de DH d'investissement. Viennent ensuite la Wilaya de Fès et la province d'Agadir avec respectivement 126 et 109 millions de DH.
Représentant 44% du total investi, les investissements étrangers ont atteint 662 millions de DH. Dont respectivement 385 et 202 millions pour l'Italie et l'Espagne.
Sur les 286 dossiers reçus, 159 sont des PMI (80 créations et 79 extensions), soit 56% de l'ensemble.
Ces projets permettront la création de 4.507 emplois, soit 51% de l'emploi total et nécessiteront un investissement de l'ordre de 154 millions de DH. L'investissement moyen par dossier pour les PMI est de 1 million de DH et le coût moyen par emploi est de 32.000DH.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc