×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    L'ingénierie financière pour les provinces du Nord

    Par L'Economiste | Edition N°:503 Le 10/05/1999 | Partager

    L'Agence de Développement des Provinces du Nord (ADPN) a trouvé son bonheur dans le projet de la Loi de Finances. Il s'agit d'un article qui autorise le Fonds Spécial Routier (FSR) à contracter des partenariats avec des personnes morales ou privées en vue de mobiliser des fonds sur le marché financier international.
    Ce mécanisme doit permettre de mobiliser sur le marché financier international des ressources sous forme de prêts contractés par l'Agence et qui permettront au FSR de financer la réalisation de près de 800 km de routes classées dans le Nord. La nouveauté est de faire jouer au Fonds l'effet de levier au moyen d'un rapprochement avec l'Agence afin de mobiliser des ressources destinées à exécuter en 24 mois un programme devant s'étaler sur 5 à 6 ans. Les ressources de ce fonds qui proviennent des taxes sur le carburant, des vignettes et des taxes d'essieu ont atteint cette année 1,270 milliard de DH.
    Ce schéma sera mis en place dès l'année budgétaire prochaine et concerne les provinces suivantes: Oujda, Berkane, Taourirt, Tétouan, Al-Hoceima, Nador, Larache, Tanger, Taza, Chefchaouen et Taounat.

    A l'Agence du Nord il est souligné l'opportunité d'accélérer l'exécution du programme de désenclavement pour au moins deux raisons: le Ministère de l'Equipement est un opérateur jugé performant et la détente au niveau des taux d'intérêts sur le marché financier international.
    D'autres projets sont en cours. Il s'agit d'électrifier 541 villages et brancher à l'eau potable pas moins de 252 douars. Un programme pour électrifier en 24 mois 610 villages supplémentaires est en cours de préparation. Il sera réalisé dans le cadre d'une convention entre le Ministère de l'Intérieur, l'Agence de Développement du Nord et l'ONE. Avec ces différentes opérations, la mise à niveau des provinces du Nord devra assurément donner un coup de fouet à la relance de la production et à l'emploi.

    Mohamed CHAOUI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc