×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Ligue des associations régionales: Un nouveau réseau

    Par L'Economiste | Edition N°:2423 Le 15/12/2006 | Partager

    . Ce groupement fédère une vingtaine d’entités . Il est basé à RabatL’union fait la force. Les structures associatives régionales l’ont bien compris. En se constituant en ligue, elles comptent optimiser leur action sociale et lui donner une plus grande portée. Créé en avril dernier, ce réseau fédérateur vise donc une meilleure coordination des efforts des associations régionales et des retombées considérables pour leurs populations cibles. «C’est une vision d’avenir qui s’inscrit dans le cadre de l’INDH. En se constituant en ligue, les associations régionales veulent aller plus loin en renforçant leurs actions sociales de proximité», soutient le coordonnateur de la ligue, Saïd Abdelkader, plus connu sous son surnom «El Figuigui». Basée à Rabat (provisoirement au siège de l’association Ribat Al-Fath), la ligue regroupe une vingtaine d’entités oeuvrant dans différents champs de la vie sociale (lutte contre la pauvreté, la pollution, l’analphabétisme…). Parmi elles, les associations Angad Maghreb Acharki, Forum culturel d’Asilah, Fès-Saiss, Illigh, Grand Atlas, Hawd Assafi, Essaouira-Mogador…Ses objectifs sont multiples: constituer en réseau les associations régionales, permettre un échange des bonnes pratiques et assurer une meilleure implication dans les problématiques sociales. Cette structure fédératrice projette de mettre à la disposition de ses membres l’accès à une information actualisée sur des thèmes d’intérêt, un encadrement et des stages de formation aux cadres associatifs, souligne El Figuigui. Un des initiateurs et fondateurs de la ligue des associations régionales et président de l’association du Grand Atlas, il est animé par la conviction que le réseautage serait d’une grande utilité pour les associations régionales et leurs populations cibles. «Ce réseau associatif permettra à ses membres de parler d’une seule voix et d’assurer une meilleure représentation des associations régionales aussi bien dans le pays qu’à l’étranger», affirme le coordonnateur de la ligue. C’est, d’ailleurs, l’un de ses grands objectifs. En effet, les fondateurs de la ligue entendent faire de ce nouveau groupement «l’interlocuteur privilégié» du gouvernement dans le cadre d’un contrat-programme pluriannuel. Autre objectif, et non des moindres: tirer profit des expériences mutuelles des associations membres. «Chacune de ces dernières existe depuis au moins une vingtaine d’années. Elle est donc nantie d’une bonne expérience dans l’action associative de proximité. Il serait enrichissant d’en faire profiter les autres membres», précise El Figuigui. D’autant plus, ajoute-t-il, «que les difficultés de chaque association sont loin d’être uniques. D’autres ont affronté les mêmes. Il leur est important de partager leurs expériences sur la manière dont elles ont surmonté ces obstacles». Parmi ceux-ci, sont cités les problèmes d’encadrement dans le milieu associatif, le manque de programmes et de stages de formation au profit des cadres des associations, le manque de locaux… Par ailleurs, fait remarquer le coordonnateur de la ligue, «certaines associations disposent de plus de ressources que d’autres. En se fédérant en ligue, nous en tirerons de nouvelles occasions de mise en commun des ressources entre les différentes associations». El Figuigui explique: «Il arrive que des associations reçoivent, sous forme de dons notamment de l’étranger, différents équipements médicaux ou autres qui dépassent leurs besoins. Le regroupement des associations permettra une meilleure visibilité et, partant, une meilleure distribution de ce matériel».Khadija EL HASSANI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc