Dossiers

Les tendances du marché: Les périphériques et les réseaux

Par L'Economiste | Edition N°:401 Le 16/12/1998 | Partager

Malgré sa diversification sur le marché, l'offre informatique se heurte à des freins structurels comme la désarticulation du circuit distributionnel et le piratage.

Comme toutes les activités économiques, l'offre informatique est caractérisée par sa concentration géographique. L'axe Rabat-Casablanca accueille 80% des entreprises informatiques. Le paysage est cependant anarchique. Les distributeurs des marques internationales sont nombreux et éparpillés. Leur activité est plutôt saisonnière. Ils n'évoluent pas dans un circuit défini, mais en fonction des opportunités d'affaires des "coups".
Le cheminement vers la spécialisation dans la vente atteste, certes de l'évolution de l'offre, mais des conséquences comme le rétrécissement de la population-cible et la faiblesse de la marge font que la plupart des distributeurs préfèrent commercialiser une panoplie de produits plutôt que de se spécialiser dans une seule activité.
Le marché du hardware est caractérisé par la présence de cinq grands constructeurs mondiaux (Siemens Nixdorf, IBM, Bull, Digital, NCR) dont les produits sont commercialisés par des distributeurs nationaux.
La présence des constructeurs sur le marché encourage la concurrence et "rassure le client qui a un interlocuteur direct sur le marché". en effet, seuls les constructeurs peuvent assurer une maintenance correcte pour le matériel informatique lourd qu'utilisent les grands comptes, car
la tâche des grossistes ne consiste pas seulement à vendre les produits, mais aussi à assurer leur suivi logistique et financier. Le service après-vente comme l'installation du matériel, le conseil et la maintenance sont des prestations de plus en plus exigées par les clients.
A priori, le matériel informatique est importé et il ne se fabrique pas localement. Cependant, des activités de montage ont fait leur apparition. Des assembleurs ont commencé à investir le marché. Leur activité consiste à acheter des pièces détachées à moindre prix à l'étranger et à monter des PC sur place en utilisant la main-d'oeuvre locale. Le manque d'information et la faiblesse du pouvoir d'achat sont derrière leur succès. "Le tiers du parc informatique est constitué de clones", assure l'étude du poste d'Expansion de l'Ambassade de France.
En matière de software, l'offre est centrée sur les systèmes d'exploitation comme Windows NT et Unix, sur les logiciels (essentiellement Microsoft) et sur les progiciels. Cette offre est cependant handicapée par le piratage. Selon une récente estimation, 90% des logiciels utilisés dans le parc informatique seraient piratés. La contrefaçon fait ravage, y compris et surtout, dans le public: 70% des administrations utiliseraient des logiciels piratés.
L'activité de service assure des prestations de valeur ajoutée. Le conseil, la formation, la connexion Internet, le précâblage, l'audit et l'installation de réseau sont aussi des services de plus en plus demandés.

Nadia LAMLILI


Le marché mondial des PC explose


Pour le 4ème semestre de 1998, le chiffre d'affaires mondial du marché des ordinateurs personnels connaîtra une augmentation de 12,2% par rapport à la même période de l'année précédente. Cette croissance se justifie selon le cabinet d'analyse IDC (International Data Corporation) par la résistance du marché américain et l'expansion relativement positive du marché japonais et ceux des pays de l'Asie-Pacifique.
Pour la fin de cette année, les ventes mondiales devront totaliser 89,2 millions d'unités. L'IDC table pour 1999 sur la vente de 100,6 millions d'ordinateurs personnels.

Mohamed DOUIYEB

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc