×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Les technologies portugaises s’exportent bien
DNES à Lisbonne, Jihane Kabbaj

Par L'Economiste | Edition N°:2908 Le 25/11/2008 | Partager

. Grâce au Plan Technologique qui soutient le secteur. Franc succès pour la première édition du salon Portugal Tecnologico 2008LE Portugal a choisi la voie de la R&D et de l’innovation technologique comme vecteur de développement. A l’occasion de la première édition du salon Portugal Tecnologico 2008 qui s’est tenue la semaine dernière, ce sont pas moins de 135 entreprises qui ont répondu à l’appel. «Ce salon est une vitrine de notre savoir-faire. Nous ne passons pas de contrat mais nous sommes approchés par d’éventuels partenaires», indique le DG de Quidgest, spécialisé entre autres dans la construction des process au profit des administrations publiques. L’évènement est l’occasion de diffuser les meilleurs produits et services ainsi que leur application, dans les secteurs stratégiques de la santé, éducation, transports et communication, e-gouvernement, sécurité, énergies renouvelables, environnement et tourisme. Parmi les applications de ce génie technologique, certaines méritent le détour. La société «NGNS» a mis au point un dispositif qui détecte les incendies à 15 km à la ronde, muni d’une unité portable ainsi qu’une nouvelle technique. Le système analyse la composition chimique de l’atmosphère. Ainsi il est capable lorsqu’un feu se déclare de décider seul si l’alerte doit être donnée. Dans un autre registre, la star-up «Plux» a développé une solution en biosignal utilisé dans le domaine médical ou encore sportif. «Ndrive» commercialise quant à elle un navigateur GPS pour particuliers muni de plusieurs nouvelles fonctions. Même domaine mais cette fois-ci il s’agit d’un produit destiné à la flotte d’entreprises. «Inosat» offre une gamme de navigateurs déjà commercialisée au Maroc par le biais d’un partenaire. Cependant, l’entreprise souhaite introduire de nouveaux produits de sa gamme sur le marché marocain: le «Car Locator» et le «Child Locator». Ces derniers permettent de localiser et de suivre à distance pour le premier les mouvements de sa voiture et pour le second les déplacements de ses enfants. La société «Microfil» propose à son tour un concept de tableau virtuel pour les écoles. Les cours écrits au tableau par l’instituteur sont retranscris instantanément sur les écrans d’ordinateurs des élèves. Ceux qui sont absents pourront suivre ainsi le cours à distance. Quant à la société «Wtvision», elle réalise les graphiques pour les chaînes télévisées en particulier les chaînes sportives. Parmi ses références, la chaîne française M6 pour ses pages météo, Eurosport, Endemol, Sport.tv et la chaîne de Abu Dhabi. Ce foisonnement d’idées innovantes va dans le sens de la stratégie du pays, celle de se focaliser sur les secteurs technologiques comme stratégie de croissance. D’ailleurs, un vrai changement dans l’industrie manufacturière est intervenu. La manufacture traditionnelle a profondément changé, passant d’une forte dépendance du textile, chaussures et autres, vers une industrie où les nouveaux secteurs impliquent une large part de technologie: véhicules motorisés et composants électroniques, pharmaceutiques et nouvelles technologies. Pour la première fois de son histoire, le Portugal exporte plus de technologie qu’il n’en importe. Et le pays se donne les moyens de ses ambitions. Le gouvernement a en effet mis en place un Plan Technologique (équivalent du plan Emergence national), conçu pour augmenter les dépenses privées et publiques dans la recherche, développer la formation dans les technologies avancées et augmenter le rendement scientifique des universités. Il s’agit d’un plan d’action qui vise à mobiliser toute la société pour surmonter les défis de modernisation. Une stratégie qui vise aussi à généraliser l’accès à Internet. 90% des services publics sont à présent en ligne. Par ailleurs, un projet pilote a été lancé dans la ville de Portel qui consiste à équiper quasi gratuitement tous les élèves de mini-PC. Les cours se font directement sur ordinateur. Parmi les projets stratégiques du pays, on peut citer le Plan Logistique qui vise la création de treize plateformes logistiques au Portugal. De nouveaux projets sont en place concernant notamment le nouvel aéroport de Lisbonne et les lignes de TGV qui vont relier le Portugal et l’Espagne.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    mare[email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc