×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les Scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:443 Le 15/02/1999 | Partager

    · OPCVM: 28 milliards de DH à fin janvier
    L'actif net des OPCVM s'est élevé à 28,1 milliards de DH à fin janvier 1999. Les Fonds obligataires y représentent 60,8% contre 16,66% pour les actions et 22,55% pour les diversifiés.

    · Société Générale: Nouvelle organisation
    La Société Générale a adopté une nouvelle organisation interne. Trois pôles ont été créés: Banque commerciale, Banque d'affaires et Moyens. La Banque d'affaires semble bien avancée. Des recrutements sont même lancés.

    · Habitat: Les grandes orientations du secteur dans le Plan quinquennal
    La Commission spécialisée de l'Habitat a présenté le 12 février son rapport de synthèse sur la préparation du Plan quinquennal 1999-2003. La réforme du foncier, l'allégement de la charge fiscale, la réforme des mécanismes de financement avec une révision du système d'aides publiques, la promotion du logement social, la lutte contre l'habitat insalubre et la création d'un Fonds National de Solidarité pour le logement des salariés, sont les grands chantiers du Plan. La Commission a annoncé l'adoption prochaine d'un projet de loi qui cadrera l'organisation de la profession et la réforme de la législature sur les loyers. Un Office de l'habitat locatif sera prochainement créé. (Voir notre spécial bâtiment du mercredi 17 février 1999).

    · CNCA: Conseil d'Administration
    Le Conseil d'Administration de la CNCA (Caisse Nationale de Crédit Agricole) s'est tenu vendredi 12 février, sous la présidence de M. Lahbib El Malki, ministre de l'Agriculture. Nouveauté: la présence pour la première fois de représentants des associations professionnelles, tels que les minotiers, les éleveurs... Outre la discussion des rapports financier et moral de l'année 1997, les débats se sont portés naturellement sur le projet de réforme de la Caisse et sur la mise en place d'une nouvelle politique de finanacement agricole et rural.

    ·Nouvelle déclaration en douane
    L'Administration des Douanes a institué une nouvelle déclaration: déclaration simplifiée d'importation et d'exportation des échantillons, modèles spécimen et coupes-types. Destinée uniquement aux entreprises exportatrices, cette déclaration couvrira l'importation sans paiement sous le régime de l'admission temporaire des échantillons, modèles, spécimen et coupes-types d'une valeur ne dépassant pas 5.000 DH. Elle couvrira également l'exportation des produits compensateurs correspondants. Il est précisé que ces produits sont admis sous le régime des AT en dispense de la caution.

    · Rapprochement Afriquia/Elf
    L'activité lubrifiant du Groupe Afriquia se rapproche officiellement avec le groupe français Elf. Il ne s'agit en réalité que de l'officialisation d'un partenariat existant de longue date.

    · Céréales: La Banque Mondiale se penche sur la compensation
    La réforme du système de la compensation pour les céréales sera au coeur des débats d'un séminaire organisé le 10 mars prochain à Rabat en collaboration avec la Banque Mondiale. Le mécanisme de compensation actuel est battu en brèche par les minotiers qui lui reprochent notamment sa lenteur en ce qui concerne les critères d'attribution des lots de farine subventionnée et le versement des arriérés.
    · Prime à certains investissements agricoles au BO
    Le décret (n°2-98-365) du 6 janvier 1999, instituant une prime à certains investissements agricoles, vient d'être publié au BO du 21 janvier 1999. Selon l'article premier, une aide financière de l'Etat sous forme de prime sera accordée aux investissements agricoles dans les domaines suivants: l'installation de nouvelles plantations d'agrumes, d'oliviers et de palmiers dattiers; l'acquisition de matériel agricole et d'élevage; l'acquisition de matériel d'irrigation pour l'économie de l'eau; la réalisation de travaux de nivellement par laser; la construction et l'équipement d'unités. Il s'agit ici d'unités de conservation par le froid, non liées à l'activité portuaire; de stockage de produits agricoles, non liées à l'activité portuaire; de conditionnement des fruits et légumes; de trituration des olives. L'article 2 de ce décret précise que "le montant et la durée d'octroi de la prime, ainsi que la liste des opérations et du matériel qui en bénéficieront" seront fixés par arrêté conjoint des ministres de l'Agriculture, de l'Intérieur et de l'Economie et des Finances.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc