×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:1221 Le 07/03/2002 | Partager

. Redal: Les Italiens maintiennent leur offreLes sociétés italiennes ENEL SPA (29 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2001) et ACEA SPA (684 millions d'euros de chiffre d'affaires) précisent être toujours candidates au rachat de la totalité du capital de la Redal et ce, malgré l'annonce officielle de la vente au groupe français Vivendi (www.leconomiste.com). Dans tous les cas, la vente effective de la société de distribution d'eau, d'électricité et d'assainissement liquide de la région de Rabat-Salé ne sera possible qu'avec l'aval de l'autorité de tutelle qu'est le ministère de l'Intérieur.. Cantines scolaires: Nouvelle audience le 13 maiLa Cour Spéciale de Justice siégeant à Rabat a refusé hier mercredi la mise en liberté provisoire de l'ex-directeur des cantines scolaires. Ce dernier était poursuivi dans l'affaire de vente illégale de produits alimentaires offerts par le programme alimentaire mondial (PAM) aux cantines scolaires au Maroc. La Cour a, par ailleurs, décidé de reporter au 13 mai prochain ce procès. Le dossier des cantines scolaires a été de nouveau soumis à la Cour spéciale de justice, après le recours de certains inculpés à la Cour suprême. . L'intégration économique à la Comessa Le Sommet de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (Comessa) a entamé ses travaux à Syrte, dans l'est de la Libye. A l'ordre du jour, des questions sécuritaires et économiques, la candidature de trois nouveaux pays et la désignation d'un nouveau secrétaire général. Le Maroc est représenté par le Premier ministre, Abderrahman Youssoufi. . Violence des femmes: Chiffres inquiétantsLe ministère de la Justice devait présenter hier en début d'après-midi les résultats d'une enquête sur la violence contre la femme, menée de juillet 1998 à décembre 1999 aux tribunaux de Casablanca. Il en ressort que 48% des femmes violentées sont mariées. La tranche d'âge la plus touchée varie entre 20 et 29 ans. En revanche, la moitié des hommes accusés sont célibataires et ont moins de 30 ans. Quant à l'aboutissement des affaires, l'étude montre que 92% des accusés dans les litiges de type pénal ont été condamnés. Par ailleurs, 79% des accusés de délits ont été reconnus coupables dont 74% en sursis.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc