×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:889 Le 07/11/2000 | Partager

. L'hôtellerie demande un allégement de la facture d'eauAlors qu'elles sont assujetties au tarif industriel pour l'électricité, les unités hôtelières règlent leur consommation d'eau au tarif des ménages. La profession considère qu'elle est pénalisée étant entendu que les hôtels figurent parmi les grands consommateurs d'eau. Après les opérateurs de Casablanca, c'est au tour des hôteliers de Marrakech de sonner l'alarme. Ils demandent l'alignement sur le régime industriel. Entre le tarif des ménages et celui appliqué à l'industrie, la différence est de 55% dans la région: 8,01 DH hors taxes le m3 pour les ménages contre 5,15 pour l'industrie. Historiquement mais également parce que les distributeurs (les régies et l'ONEP) estiment que l'eau ne rentrait pas dans le processus de production, les hôtels se sont toujours vu appliquer le tarif des ménages. Dans certains pays, l'hôtellerie serait même discriminée, car perçue comme un «gaspilleur d'une ressource rare«.. La FNTR lève le mot d'ordre de grève Au terme d'une réunion d'urgence tenue hier à Casablanca, les professionnels de transport de marchandises, regroupés au sein de la Fédération Nationale du Transport Routier au Maroc, ont décidé de surseoir à la grève de quarante-huit heures annoncée pour jeudi 9 et vendredi 10. Ils ont finalement obtenu satisfaction sur l'une de leurs principales requêtes, à savoir la récupération de la TVA sur le gasoil. Le principe est acquis et devrait être inscrit dans le projet de Loi des Finances en cours de discussion au Parlement. En revanche, aucune avancée sur le réaménagement de la taxe à l'essieu. Si d'ici février 2001, date de paiement de la première tranche, rien n'évolue sur ce dossier, les routiers promettent d'observer alors un gel de paiement de cet impôt. Bras de fer en perspective avec le Ministère de l'Equipement auquel est destiné le produit de cette taxe.. Dynamisation du programme d'appui à l'autoemploiLe Groupe Banques Populaires et l'Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) ont procédé le 1er novembre à la signature d'une convention de partenariat. Objectif: dynamiser le programme d'appui à l'autoemploi. A noter que ce programme a été mis en place par les pouvoirs publics pour promouvoir l'emploi indépendant.. Fagor: Nouvelles chaînes de fabricationLe groupe espagnol Fagor, spécialisé dans la fabrication des équipements électroménagers, inaugurera le 14 novembre à Mohammédia de nouvelles chaînes de fabrication. M. Jorge Dezcallar, ambassadeur d'Espagne au Maroc, sera présent à cette inauguration. Ce sera l'occasion aussi pour le groupe de dresser un bilan de la coopération entre le Maroc et l'Espagne.. L'APEFEL appelle au boycott des produits israéliensL'Association Marocaine des Producteurs et Producteurs Exportateurs de Fruits et Légumes (APEFEL) vient de lancer un appel à tous ses partenaires ayant des relations commerciales avec les opérateurs israéliens afin de boycotter leurs produits. A travers cette action, l'Association réitère sa solidarité avec le peuple palestinien et manifeste son mécontentement quant aux agressions perpétrées contre cette population.. Zouhir El Oufir à la tête d'Air Sénégal InternationalC'est le Marocain Zouhir El Oufir qui a été désigné directeur général de la nouvelle société de transports aériens Air Sénégal International (ASI). C'était lors de la première assemblée générale constitutive, qui a eu lieu la semaine dernière à Dakar. Le contrat portant création de cette compagnie prévoit une participation du personnel au capital à hauteur de 5%. Rappelons que le capital de la société est détenu à 51% par la RAM et 49% par l'Etat sénégalais.


. PrécisionSuite à l'article publié jeudi 2 novembre et intitulé «Akzo Nobel organise son troisième colloque international d'architecture«, les responsables de cette entreprise tiennent à préciser que la profession a effectivement subi les revers d'une conjoncture défavorable, mais cela ne s'est pas pour autant traduit par des effets «désastreux« pour ce qui les concerne. Ils précisent par ailleurs que le jugement porté sur les acteurs du circuit de distribution, à savoir revendeurs et peintres artisans, ne reflète en aucun cas l'opinion d'Akzo Nobel.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc