×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:3472 Le 23/02/2011 | Partager

• CES: La CGEM mobilise ses troupes
Après sa nomination au Conseil économique et social (CES), Mohamed Horani, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), tient aujourd’hui, 23 février, une réunion avec les membres du conseil d’administration. L’ordre du jour portera sur le pacte national pour l’emploi et les 20 mesures pour développer la création d’emploi de la CGEM. L’objectif est de concevoir un plan d’action pour mettre en œuvre les objectifs de la Vision CGEM 2020 en matière de création d’emploi.

• Akhawayn s’allie à Alcatel-Lucent
L’Université Al Akhawayn d’Ifrane et Alcatel-Lucent viennent de signer un accord de collaboration qui met en place un programme de formation et de certification au profit des étudiants sur les technologies et les produits de l’équipementier. L’Université Al Akhawayn participera au programme Alcatel-Lucent Application Partner, offrant l’accès au contenu qui sera inclus dans le cursus universitaire.

• La voie express Marrakech-Essaouira fin prête
La voie express reliant Marrakech à Essaouira devrait être inaugurée samedi 26 février 2011. La réalisation de ce grand projet aurait nécessité un investissement de 700 millions de DH dont 64 millions dédiés à la construction de quatre ouvrages d’art.

• Transport: Les professionnels se regroupent en confédération
Cinq fédérations ont décidé de se regrouper au sein d’une seule et même confédération. La première réunion s’est tenue lundi 21 février. Il s’agit des fédérations opérant dans les secteurs du transport du personnel, du transport touristique, du transport de marchandises, du transport des voyageurs et du transport international. Une nouvelle réunion doit se tenir aujourd’hui, mercredi 23 février, pour finaliser les statuts de la nouvelle entité.

• Casa/Tripoli: RAM renforce ses fréquences
Vu la situation d’instabilité en Libye, Royal Air Maroc renforcera sa flotte via des fréquences régulières au départ et vers Tripoli. La compagnie déploiera des avions de plus grande capacité afin d’assurer l’acheminement des ressortissants marocains en Libye (voir aussi page 36). Des équipes de RAM à l’escale de Tripoli sont mobilisées en vue d’apporter l’assistance aux passagers.

• Des bidonvillois manifestent
Plusieurs dizaines de bidonvillois ont protesté, hier mardi, à Casablanca contre leurs conditions de logement. Issus des Carrières centrales, ils se sont rassemblés devant les préfectures d’El Fida et Hay Mohammadi. Une médiation a été établie par Mohamed Arif, gouverneur de la préfecture des arrondissements de Derb Sultan-Al Fida, et Amal Benboubker, gouverneur de la préfecture des arrondissements de Aïn Sbaâ-Hay Mohammadi pour calmer les esprits. Le même scénario s’est produit hier à Agadir où les habitants des bidonvilles ont manifesté leur mécontentement devant le siège de la wilaya.

• Grogne chez les conducteurs professionnels
L’Union des fédérations nationales des chauffeurs et professionnels du transport au Maroc (UFNCPT) réunit ses troupes à Casablanca, dimanche 27 février. Selon Mohamed Mitali, SG, des adhérents de toutes les régions participeront à cette rencontre. A l’ordre du jour, l’examen de la représentativité du secteur au Conseil économique et social (CES), les problèmes d’application du code de la route, la non-application des dispositions de l’accord sur la convention collective… L’UFNCPT veut capitaliser sur la conjoncture politique actuelle en menaçant de déclencher une grève générale dans le secteur.

• Sucre: Mesures anti-export de la subvention
Deux mesures viennent d’être annoncées par le gouvernement pour faire face à l’exportation du sucre raffiné. La première soumet l’exportation à l’autorisation préalable et la seconde impose la récupération de la subvention au profit de la Caisse de compensation en cas de vente à l’extérieur. Les décisions ont été prises après que les autorités aient constaté l’écoulement d’importantes quantités de sucre à l’extérieur».

• Exploitation des carrières: Bientôt un décret
Le projet de décret d’application de la loi 08-01, relative à l’exploitation des carrières, bientôt transmis au Secrétariat général du gouvernement. Le texte a été, hier mardi 22 février, à l’ordre du jour d’une réunion entre les ministères de l’Intérieur et de l’Equipement et la Fédération nationale du BTP.
En discussion depuis deux ans, ce décret vise à mieux contrôler l’exploitation des carrières. Une autre réunion devrait se tenir incessamment. L’enjeu est de valider la dernière mouture du texte, avant de la transmettre au SGG pour approbation et publication au Bulletin officiel.

• Marrakech/Mouvement 20 février: Sit-in le 24 février
La section Marrakech du Mouvement du 20 février remet ça. Un sit-in est prévu jeudi 24 février toujours à la place Bab Doukkala. Les jeunes de Marrakech souhaitent cette fois-ci rester sur place pour présenter leurs revendications. Le sit-in, d’après un communiqué de cette section marrakchie du mouvement, devra durer une heure.

• La filière des fruits et légumes s’organise en interprofession

L’assemblée générale constitutive de l’interprofession de la filière des fruits et légumes est annoncée pour le samedi 26 février à Agadir. L’objectif est de fédérer les trois associations du secteur, en l’occurrence l’Association des producteurs exportateurs des fruits et légumes, l’Association marocaine des pépinières maraîchères et l’Association marocaine des conditionneurs.

• Casablanca: Les bouchons du tramway
A Casablanca, les travaux de réalisation du tramway perturbent la circulation, notamment au centre-ville. Les déplacements sont restreints sur le boulevard Mohammed V, l’une des principales artères stratégiques de la ville.
Elle se fait actuellement à une seule voie et en sens unique, depuis le marché central jusqu’à la place des Nations Unies. Des déviations restent, toutefois, possibles par les boulevards Hassan Sghir, des FAR et Paris.

• BEI: Prêts pour le sud de la Méditerranée

La Banque européenne d’investissement (BEI), bras financier de l’UE, est disposée à doubler ses prêts pour les pays du sud de la Méditerranée à environ 6 milliards d’euros, afin de favoriser leur transition vers la démocratie et éviter une conflagration sociale. Outre la Tunisie, le budget de la BEI concerne l’Algérie, l’Egypte, le Maroc, la Jordanie, le Liban, la Syrie, les territoires palestiniens et Israël.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc